AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE FORUM DÉMÉNAGE ICI !!

Confessions des accros du bar -Ft Zachary

 :: Avalon :: Brixton :: Avalon's Pub Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 10/12/2016
◈ Messages : 48
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Hommes.
◈ Côté Coeur : Anciennement fiancée, elle a tout arrêté quand elle a découvert la véritable nature de celui qu'elle aimait. Maintenant, elle va prendre du temps pour elle et a peur de ne plus pouvoir faire confiance à un homme.
◈ Enfants : Elle ne le sait pas encore mais un petit asticot grandit dans son ventre
◈ Profession : Flic, mais reprend le boulot dans un mois
+ Originaire d'Avalon
+ a une petite sœur, Primrose
◈ Crédits : Tik Tok
Je suis un habitant d'Avalon.
Mar 27 Déc - 15:07

Confessions des accros du bar
Zachary et Louve

Le bar… C’est devenu en quelque sorte ma deuxième maison. Je vous arrête tout de suite, je ne suis pas devenue une alcoolique ! Bon je suis déjà rentrée deux fois bourrée mais pas non plus ivre morte à en vomir dans l’entrée. Tout ça pour dire que je vais au bar pour prendre un verre afin de me calmer quand ça ne va pas. A chaque fois où je m’endors et que je refais le même cauchemar à chaque fois. Me retrouvant pris au piège et James qui me découpe comme ses victimes. C’était trop pour le supporter et voilà que je me dirigeais vers le bar pour le plus proche, me changer les idées avec une vodka, un gin ou autre alcool, cela variait selon mon humeur. Au début, j’ai réussi à cacher à maman où je sortais mais au bout d’un moment, elle a réussi à trouver. Elle aurait fait un excellent détective. La même place au comptoir m’attendait tous les soirs, le serveur commençait à connaître mes habitudes. La seule chose qu’il demandait, c’était la boisson que je voulais. Je sais qu’il s’appelle John, qu’il a la trentaine et que sa copine l’a quitté pour s’en aller avec son meilleur ami, en gros, il n’a pas de chance en amour. Oh et il a un chien qu’il a surnommé Borg parce qu’il est énorme et qu’il bave partout.

Avec mes nombreuses soirées passées au bar, j’ai rencontré un homme. Non, je vous arrête aussi, ce n’est pas le prince charmant ! C’est juste qu’il a l’air aussi paumé que moi et que nous ressemblons à deux malheureux. C’est peut être ça qui nous a poussé à se parler. Cela a commencé par des banalités, si je me souviens bien j’ai engagé la conversation sur la qualité douteuse de leurs whiskys. Ce qui l’a fait rire, puis nous avons parlé de tout et de rien. Et nous nous sommes revus le jour suivant, tous les deux à la même place. C’en est presque un rituel, car depuis on se retrouve à chaque fois dans le même bar et à la même place. Je ne connaissais pas son prénom comme il ne connaissait pas le mien, je ne voulais pas encore le savoir, ça enlèverait le bizarre de notre amitié. Oui, c’est ça. Je définis cette relation comme une amitié. Je ne ressens pas un sentiment amoureux envers cet homme – de toute façon je ne pense plus pouvoir tomber amoureuse-, peut être un désir charnel et c’est tout. Le voir en dehors du bar ? Pourquoi pas, mais ça pourrait tout enlever. Enfin, je me contente pour l’instant de ce qu’il y a aujourd’hui.

Me revoilà encore une fois, assise au comptoir de ce fameux bar avec cette fois un coca devant moi. Quelque chose avait changé depuis deux mois. Je venais d’apprendre que j’étais enceinte de trois mois. Le seul géniteur possible de cet enfant était James… Merde de merde ! Je ne voulais plus avoir affaire avec lui et voilà qu’il m’a laissé un cadeau d’adieu. Bye bye les verres de vodka-redbull et pintes de bières, j’allais devoir me contenter de sodas ou jus de fruit. Il me fera chier jusqu’au bout… Avec les examens que j’ai passés, les médecins ont pu me rassurer sur le fait que ma consommation d’alcool n’a pas impacté la santé de mon enfant. Il aurait fallu que je boive pendant toute la grossesse pour faire encourir un risque au fœtus. Bien que je ne voulais absolument pas cet enfant pour diverses raisons, petit à petit, j’ai commencé à l’aimer et à avoir l’envie de faire tout mon possible pour qu’il soit en parfaite santé.

Personne n’était encore au courant de ma condition, pas même mes parents et tant mieux. Pourtant, je devrais les prévenir assez vite, mon ventre va commencer à bien s’arrondir. Primrose devrait être au courant aussi, c’est ma petite sœur et je lui raconte tout. La nouvelle en soi était joyeuse mais c’est ce qui l’entoure qui assombrit tout. Bon Louve…. Cesse de te tracasser avec tout ça et profite de ce si bon coca que tu as devant toi et croise les doigts pour que l’inconnu vienne ce soir. Tiens, en parlant de lui, le voilà entrer dans l’établissement. Il s’assit à la même place que d’habitude et me sourit. « Je ne pensais pas vous voir ce soir. » Un léger sourire vers sa direction et me revoilà plongé dans mon verre de soda.

LOVE AND CHERISH



I'm reaching out to you, can you hear my call ∆
La plupart du temps, on peut gérer la douleur. Mais parfois, la douleur s’abat sur vous quand vous vous y attendez le moins. Elle vous attaque en traître et ne vous lâche pas ! La douleur... Vous devez juste continuer à vous battre parce que de toute façon vous ne pouvez pas l’éviter. Et la vie en fournit toujours plus !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 10/12/2016
◈ Messages : 67
◈ Age : 40
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : Fraîchement divorcé.
◈ Enfants : J'ai un enfant mais je ne l'ai appris que récemment. Je ne sais pas trop quoi penser.
◈ Profession : Ambulancier
On m'a menti, celle a qui j'aurais pu tout donner m'a menti. Elle m'avait dit que notre enfant était mort suite à une fausse couche de la mère porteuse alors que non.
◈ Crédits : //
Je suis un habitant d'Avalon.
Mer 11 Jan - 15:59

Confessions des accros du bar
Zachary & Louve

Mon divorce m'a tué de l'intérieur. Je ne pensais pas qu'elle pourrait me faire ça, me mentir pendant des années, pendant trois ans. Qu'est-ce que trois ans dans une vie ? Pas grand-chose l'échelle de tous les humains du monde mais c'est beaucoup pour moi. Même si j'ai trente-neuf ans, elle m'a menti pendant trois ans voir plus mais je n'ai jamais voulus m'aventurer plus dans nos disputes pour en savoir plus. Peut-être que toute notre relation était basé sur un mensonge, peut-être qu'elle ne m'avait jamais aimé pourtant moi je lui avais tout donné. Je n'étais pas pour cet enfant pourtant j'ai accepté car ça allait la rendre heureuse et moi par la même occasion mais non, elle a tout annulé pourquoi . Car elle pensait être enceinte alors qu'elle ne l'était pas, mais qu'est-ce qui lui était passé par la tête, durant des années entières nous avons essayé de faire un enfant et on ne pouvait pas, on n'aurais jamais pu alors pourquoi espérer un enfant dans son ventre. Encore aujourd'hui, plusieurs mois après mon divorce j'y repense et elle me dégoûte toujours autant.
Je créchais chez mon meilleur ami mais je n'allais toujours pas bien, j'allais au travail mais je passais le plus clair de mon temps chez lui à végéter sur le canapé, ce n'était pas poli et même si il m'adore et sa femme aussi ils m'ont fait gentiment comprendre qu'il faudrait que je me bouge un jour alors j'ai pris un appartement minable, j'habite encore dedans. Mais tout a été différent depuis que je suis parti, certes je n'allais pas bien chez lui mais il était là tout comme sa femme et ses enfants. J'adorais passé du temps avec ses enfants même si ils me faisaient penser à ce que j'aurais pu être comme père. Mais dans mon appartement, après mon service j'étais seul, vraiment seul. Je n'avais pas envie d'avoir de la compagnie féminine comme beaucoup d'hommes l'auraient fait, je n'ai jamais pris les femmes pour des objets, pour coucher avec elles il me faut un minimum de sentiment pour elle mais je ne pense plus pouvoir aimer aujourd'hui pensant que toutes les femmes sont pareils. J'ai dons décider de sortir. Je voulais être au chaud et voir des gens, en bonne santé de préférence, dans mon travail j'en voyais assez des mal en point. Sur le coup je n'ai pas trouvé mieux qu'un bar. Et depuis ce jour j'ai pris le pli d'aller y boire un coup après le travail pour décompresser et pour avoir des présences avec moi. Ca s'est surtout réalisé quand j'ai rencontré une jeune femme. C'était une rencontre improbable, on s'est parlé à cause des whiskys qui n'étaient plus à nos goûts, peut être qu'ils avaient changé de fournisseur mais ça ne nous plaisait pas.  Puis avec le temps on a parlé, on ne se connaît pas plus que ça, on ne sait jamais rien dit de personnel même pas nos prénoms mais moi j'aime venir ici et savoir que je vais la voir. Même si on ne parle pas de nous, on parle de tout et de rien et ça nous passe le temps.

Ce soir comme tous les autres soirs, je passe au bar pour boire un verre. Je ne sais pas si elle sera là. Mais ce soir je n'ai pas trop envie de parler. C'est notre anniversaire de mariage avec Pipa, je me rappelle de ce jour comme si c'était hier. Pourtant aujourd'hui tout est fini et c'est la femme à qui je parle qui est assise à notre table là bas. Je souris en la voyant de loin, je traverse la salle pour la rejoindre. Je m'assois en face d'elle, elle a son regard dans son soda. Un soda, ça fait plusieurs fois qu'elle ne prend plus d'alcool comme à nos débuts. Peut-être qu'elle a juste envie de changer ce qui peut être bien aussi. Le serveur vient me voir, je me commande un whisky, oui ils ont changé de fournisseur, il est moins bon qu'avant pourtant je suis bien avec mon whisky quotidien. « Je ne pouvais pas rentrer chez moi sans venir vous faire un petit coucou, je savais que vous allez être là »
LOVE AND CHERISH



HE WAS SO AFRAID TO LOVE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 10/12/2016
◈ Messages : 48
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Hommes.
◈ Côté Coeur : Anciennement fiancée, elle a tout arrêté quand elle a découvert la véritable nature de celui qu'elle aimait. Maintenant, elle va prendre du temps pour elle et a peur de ne plus pouvoir faire confiance à un homme.
◈ Enfants : Elle ne le sait pas encore mais un petit asticot grandit dans son ventre
◈ Profession : Flic, mais reprend le boulot dans un mois
+ Originaire d'Avalon
+ a une petite sœur, Primrose
◈ Crédits : Tik Tok
Je suis un habitant d'Avalon.
Dim 15 Jan - 14:32

Confessions des accros du bar
Zachary et Louve

Mon soda ne me procurait pas la même sensation que mon éternel whisky. Après avoir bu une gorgée, je ne me sentais pas plus libre, plus sereine. J’avais toujours ce poids qui traînait à mes pieds. Maintenant qu’un asticot commençait à faire son nid dans mon ventre, je ne pouvais plus vraiment me tourner vers l’alcool pour réduire mes problèmes. Il est encore possible que je ne le garde, après tout, son père est un serial killer. Il pourrait hériter de ce gène et devenir comme son géniteur. Non… Je ne pouvais laisser passer ça, mais en même temps ce fœtus n’a rien demandé à personne. Ma tête allait finir par exploser avec toutes ces nuits blanches que je passais pour prendre une décision. Mais non, je ne pouvais pas m’en débarrasser, j’étais enceinte d’un peu plus de trois mois, il était trop tard.. Je pourrais accoucher sous X et laisser le fardeau à un autre couple. J’en serais incapable, je m’en voudrais toute ma vie.

Le voir me faisait sourire instantanément. Il était le signe d’une bonne soirée et au moins, on n’allait pas se morfondre sur le pathétique de nos vies. Je jouais avec mon verre, une mauvaise habitude que j’ai depuis toujours. « Je suis touchée par cette attention » Dis-je en feignant d’être touchée au plus profond de moi. C’était une habitude de se retrouver dans ce bar, discuter sans connaître la personne, savoir tout de sa vie. Juste un inconnu qui ne l’est plus tellement, parler sans qu’il puisse porter un jugement. « Toujours le whisky même s’il n’est plus aussi bon qu’avant ? » La chose qui les a rapprochées, le pilier de leur relation. Comme quoi on peut rencontrer des personnes en partant d’une conversation quelconque. Ma morosité ambiante s’estompait petit à petit depuis qu’il s’était installé à côté de moi. Non pas que je ressens le besoin de le voir tout le temps, sa présence me réconforte quelque peu et me donne du répit. Au moins, je ne pense pas à toutes les merdes qui m’arrivent.

Je bois une nouvelle gorgée de mon coca, non, définitivement, cela n’a pas le même effet qu’une gorgée d’alcool fort. Tant pis, je me rattraperais dans quelques mois. Il est là, je suis là, nous parlons de tout. Devrais-je lui en parler ? Non pas du genre ‘hey ! Je suis enceinte de mon ancien fiancé qui s’est avéré être un serial killer. Je ne sais pas si je dois garder l’enfant ou accoucher sous X et refiler le problème à un autre couple ? Parce que je ne peux pas m’en débarrasser’ Non, je lui ferais peur. Peut être adopter une approche plus douce et sans trop en dévoiler. « Tu dois te demander pourquoi je ne bois que du soft depuis un moment… Eh bien il se trouve que je suis enceinte… De mon ancien fiancé… » Il n’a pas besoin d’en savoir plus. Nous ne sommes pas assez proches pour que je lui balance la bombe. Après tout, on était là pour faire de la psychologie de comptoir et parler de notre vie merdique. Je peux simplement décider de ne plus venir au bar et je ne le reverrais plus jamais, aussi simple que ça. « Et je dois avouer que même si le whisky est dégueulasse, il me manque terriblement » dis-je dans un rire sarcastique.


LOVE AND CHERISH



I'm reaching out to you, can you hear my call ∆
La plupart du temps, on peut gérer la douleur. Mais parfois, la douleur s’abat sur vous quand vous vous y attendez le moins. Elle vous attaque en traître et ne vous lâche pas ! La douleur... Vous devez juste continuer à vous battre parce que de toute façon vous ne pouvez pas l’éviter. Et la vie en fournit toujours plus !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 10/12/2016
◈ Messages : 67
◈ Age : 40
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : Fraîchement divorcé.
◈ Enfants : J'ai un enfant mais je ne l'ai appris que récemment. Je ne sais pas trop quoi penser.
◈ Profession : Ambulancier
On m'a menti, celle a qui j'aurais pu tout donner m'a menti. Elle m'avait dit que notre enfant était mort suite à une fausse couche de la mère porteuse alors que non.
◈ Crédits : //
Je suis un habitant d'Avalon.
Sam 11 Mar - 19:13

Confessions des accros du bar
Zachary & Louve

Ca me faisait plaisir de la voir, je savais que je n'allais pas être seul ce soir. Ca fait du bien parfois de savoir qu'on ne va pas se retrouver seul dans le noir. Surtout que je n'avais pas cette habitude, la solitude c'était récent, je m'étais casé assez vite avec celle que j'aimais et qui par chance m'aimait aussi car je n'acceptais pas d'être seul. En plus, ce soir, cette date, j'aurais bu seul, comme un homme solitaire alors que non, je préférais être accompagné. Je n'ai jamais vraiment pris de cuite, je ne sais pas comment est mon caractère dans cette situation, et si je venais à faire quelque chose de grave ? Pour quelqu'un ou juste pour moi ? Je préférais être en compagnie de quelqu'un qui pourrait m'aider si ça dérape. Sa phrase me fait sourire. « J'espère que tu l'es ! » Même si on le prend sous le ton de la rigolade, elle était importante pour moi et j’aimais venir la voir. Elle n'est qu'un inconnue à mes yeux. Ca a été elle comme ça aurait pu être n'importe qui, pourtant c'était elle que le whisky m'avait fait rencontrer. Mais je ne sais pas si elle sent à quel point c'est bon de pouvoir se poser et parler de sa journée à quelqu'un qui ne va pas forcément me juger et en quelque sorte, si elle me jugeait je m'en ficherais complètement. Je regarde mon verre avant de prendre une gorgée du liquide. Je la regarde, elle et son verre de soda à la main. Ca m'étonne vraiment qu'elle tourne au soda, d'accord le whisky n'est pas bon, pourtant il y a d'autres alcools, pas la peine d'arriver jusqu'au soda. « Toujours ! De toute façon, ils n'ont pas l'air de vouloir reprendre l'ancien alors autant se faire au nouveau ». Tant que c'était de l'alcool ça m'allait. Je n'ai jamais été porté sur l'alcool même si en boire de temps en temps me fait beaucoup de bien.

Comme d'habitude, aucun de nous ne se livre. Il faut toujours qu'il y en a un qui lance une phrase, un sujet pour qu'on débâte le reste de la soirée. Ce soir, je n'avais pas envie de commencer, je ne sais pas quoi lui dire. Je ne veux pas la déprimer avec mes histoires de mariage qui s'est finit à cause d'une trahison. Lui parler de mon divorce me fera forcément parler de Pipa que j'aimerais oublier, puis de la raison de notre divorce que j'aimerais aussi oublier. Non vraiment j'attends qu'elle lance quelque chose sur le tas, quelque chose sur sa journée, j'aimerais bien savoir comment elle s'est déroulait. Les choses du quotidien, ce qui ne sert à rien pourtant on le vit tous les jours et ça nous rassure. Mais ce qu'elle lance c'est un quelque chose de gros, quelque chose d'intime. Après sa révélation sur sa grossesse je la regarde dans les yeux. Voilà le pourquoi du soda. Je souris à cette annonce, c'est toujours plaisant une grossesse mais mon sourire s'efface quand elle avoue qu'il est de son ancien fiancé. Sur le coup je ne sais pas trop quoi dire. Je décide de boire une nouvelle gorgée, pas pour la nargué de ce que je peux faire et pas elle mais pour faire passer du temps, pour que je puisse réfléchir à quoi dire. Même avec de la réflexion je n'ai pas d'idée alors c'est juste un « Je suis désolé pour toi » que je lui dit. Je ne sais pas si elle veut approfondir sur le sujet, j'aimerais qu'elle le fasse, je ne peux pas resté juste sur cette annonce. Je baisse le regard avec son verre puis je reviens à elle. « Pourquoi ancien fiancé ? Enfin si je peux me permettre ». On allait entré dans de l'intime et je n'aime pas minimiser comme ça. Puis elle part sur le whisky qu'elle regrette de ne pas pouvoir boire. « Ce qui te manque c'est de l'alcool, pas le whisky en lui même car je peux te le dire, il ne manquera à personne si il disparaissait » dis-je en riant pour détendre l'atmosphère.
LOVE AND CHERISH



HE WAS SO AFRAID TO LOVE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Sacrements, Pastorale, Confessions à toute heures, Bureau de Gwendoline Von Wittelsbach.
» Sortie entre filles ou confessions intimes ? || Devis & Enoria.
» Retrouvailles et confessions
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avalon :: Brixton :: Avalon's Pub-
Sauter vers: