AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE FORUM DÉMÉNAGE ICI !!

Give me some love and hold me tight (Noah) FINI

 :: Avalon :: Wicklow :: Residences Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Ven 10 Mar - 4:18
j'avais fini par rompre le silence, demandant à haley si j'avais visé juste dans mes derniers propos. mes pensées pouvaient vite s'accumuler sur ce sujet, je pouvais faire un tas de conjonctures, mais je préférais savoir de source sûre ce qu'il en était plutôt que de tirer mes propres conclusions de cet échange. Non... Bien sûr que non je ne consens pas ce que tu m'as dis... Je ne pourrais jamais te voir comme tu t'es décrit... Je suis partie parce qu'une fois de plus, je t'ai fait du mal... Une fois de plus, je pensais utiliser les bons mots et en réalité, j'ai été blessante. En réalité, je me demande ce que tu fais encore avec moi... Je suis odieuse avec toi et capable de voir que tu fais des efforts. Je suis juste concentrée sur moi-même et sur mon petit bien-être... Je suis tellement égoïste que je suis incapable de voir que tu n'es pas totalement à ton aise avec moi et que... Je te fais du mal.... je baissais les yeux, alors que haley se voyait secouée par un sanglot. je le laissais se calmer, ignorant trop comment réagir. je croisais les bras, inspirant profondément l'air pur du jardin. j'étais en train de geler sur place, mais je ne comptais pas la laisser comme ça. On est deux à ne pas être parfait. répondis-je alors que les pleurs de haley semblaient subir une accalmie. je lui en voulais toujours pour ce qu'elle avait dit, et pour être honnête, je me disais qu'une partie d'elle devait le penser. sinon, elle n'aurait pas dit tout ça. on ne sort pas ce genre de sentiments d'un chapeau magique. mais du coup, ça me blessait qu'elle puisse me percevoir comme ça, qu'elle puisse avoir si peu d'estime pour mon rôle dans cette famille et ce que je pouvais lui apporter. Est-ce que tu veux rentrer ? elle m'avait certes blessé, je ne comptais pas la laisser comme ça et je détestais la voir pleurer ainsi. même dans ces disputes, je parvenais à continuer de l'aimer. je ne trouvais pas spécialement de mots pour la réconforter, mis à part que nous étions tous les deux des individus loin d'être parfaits et que blessons l'autre même quand on le veut pas. nous étions égaux face à ça, j'avais autant ma part de responsabilité dans cette dispute qu'elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Ven 10 Mar - 4:36
J'étais rongé par la culpabilité d'avoir dis tout ceci à Noah, je m'en voulais terriblement d'avoir été égoïste au point de lui faire du mal avec mes propos. A chaque fois, qu'on se disputais j'avais l'impression d'être odieuse et de n'être capable que du pire alors que, je devrais être en mesure de calmer les choses et de faire passer à autre chose. Non, je jetais de l'huile sur le feu et j'en payais le prix ensuite. Noah avait vraiment été en colère ce soir, je ne l'avais jamais vu ainsi. J'étais sortie de ma place et j'avais été trop loin sur ce coup. Je me demandais encore ce qu'il faisait ici à vouloir me parler. On est deux à ne pas être parfait. J'essuyais une fois de plus mes joues et relevais la tête pour reprendre ma respiration. Est-ce que tu veux rentrer ? Je hochais la tête et me relevais de la chaise, je resserrais un peu plus la couverture contre moi comme-ci, elle m'apportait un quelconque réconfort. J'ouvrais la porte et repris le chemin de notre chambre sans dire un mot, laissant le silence nous envelopper. Je m'assis sur notre lit et frotté un peu mes pieds qui étaient humide. Je restais ainsi assise frottant un peu mes yeux pour retirer les marques de ma tristesse. Je posais mon regard sur l'armoire de la chambre me souvenant que quelques heures plus tôt nous avions admirés nos reflets. Le sentiment que j'avais éprouvé en nous voyant ainsi, mon ventre se serra à nouveau et je retenais une nouvelle crise de larmes. Je pris une grande inspiration pour me calmer un peu. Je pouvais sentir le bébé s'agitait dans mon ventre et je posais la main au niveau de mon nombril. Je finis par me tourner vers Noah et attraper sa main pour la poser sur mon ventre, qu'il puisse sentir les mouvements de cet enfant. Je lâchais sa main et plongeais mon regard sur son visage. "Je ne voulais pas te blesser...Mes mots étaient stupide...Je ne te considère pas comme inutile dans notre foyer, je voulais juste que tu n'es plus peur de dire les choses ou de prendre des décisions à ma place...Je sais que ton avis n'est pas forcément le même que moi concernant ma santé et j'aimerais beaucoup entendre tes conseils et tes recommandations avant de réellement faire mon choix...Tu avais raison pour mes malaises régulier, je ne t'ai pas écouté et maintenant, j'en paye le prix...Si, j'avais fais attention à ce que tu me disais peut-être que j'en serais pas là alors, j'aimerais vraiment à l'avenir que tu me donne plus de conseils...Et en échange, je vais essayer d'être moins têtu et de faire attention à ce que je dis..." je pinçais légèrement les lèvres encore troublé par cette dispute qui avait été bien plus violente que les autres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Ven 10 Mar - 17:37
j'avais demandé à haley si elle souhaitait rentrer à la maison, ce qu'elle avait accepté. je m'étais ainsi orienté vers notre chambre à coucher, la jeune femme sur mes talons. je m'installais du côté de mon lit, un soupire filant entre mes lèvres. j'étais fatigué, mais aussi encore énervé des propos qu'avait tenus haley à mon égard. Je passais une main dans mes cheveux encore humides, alors que la jeune femme reprenait la parole et posais ma main libre sur son ventre. je l'entendais m'annoncer qu'elle n'avait pas voulu me blesser et que ses mots avaient été stupides. elle réfutait ses propos comme quoi je n'étais pas utile à notre foyer et réitérais son désir que je prenne des décisions à sa place à bon escient. Elle voulait manifestement entendre mes conseils et recommandations, contrairement à notre passage à l'hôpital en australie où il n'avait rien valu qu'une autre dispute... je l'écoutais promettre d'être moins têtue et de faire attention à ce qu'elle dirait à l'avenir, et sincèrement, je ne savais pas trop quoi en penser. je reprenais ma main, conservant le silence. cette dispute ressemblait un peu à celle que nous avions eue il y a quelques semaines, où haley m'avait reproché mon absence, insinué que j'avais une aventure et que je ne voulais pas fonder une vie avec elle. ça m'avait autant blessé que surpris qu'elle pense autant négativement de moi, mais à force j'avais fini par passer par-dessus. sauf que maintenant, avec cette dispute qui y ressemblait, les rancunes du passé refaisaient surface. en vérité, je ne comprenais même pas pourquoi mon interlocutrice agissait ainsi. c'était peut-être la grossesse, ou pas. c'était ça, le pire. je ne la connaissais pas depuis assez longtemps pour déterminer si c'était son caractère naturel ou c'était les hormones qui la faisait agir ainsi. si tu as dit tout ça, si tu l'as répété, c'est que tu le penses. prononçais-je enfin. ses mots étaient peut-être stupides selon elle, mais ils devaient bien refléter ses pensées. dans le passé, elle m'avait soupçonné de ne pas vouloir de cette famille. ce soir, elle le refaisait. sauf que honnêtement, j'avais beau faire des efforts, j'ignorais quoi faire de plus pour elle. j'étais rendu à avalon, je m'occupais d'un enfant de six ans, je la soutenais dans cette grossesse, je la soutenais tout court dans n'importe quel choix qu'elle faisait. et en échange, je passais pour celui qui s'en fichait et ne servait à rien. je reconnaissais avoir plein de torts aussi dans cette histoire, mais les mots qu'elle avait prononcés se répétaient dans ma tête.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Ven 10 Mar - 18:04
J'avais fini par sortir pour prendre l'air et être seule avec moi-même. Noah n'avait pas tardé à me rejoindre et avait fini par me demander si je voulais rentrer. J'avais accepté et j'étais retourné dans la chambre, j'avais repris ma place sur le lit et j'avais tenté d'adoucir un peu notre dispute mais, je n'étais pas spécialement convaincu qu'on allait s'en sortir aussi facilement cette fois. Je sentais le bébé bouger dans mon ventre et j'attrapais la main de mon petit ami pour lui faire sentir. C'était peut-être pas le plus judicieux d'ailleurs. J'exprimais une nouvelle fois mes excuses et j'indiquais à Noah que je voulais avoir ses conseils pour être sur de ne pas me tromper une fois encore. Je le regardais retirer sa main et baisser les yeux, cette dispute était bien trop importante pour qu'on passe à autre chose. Il m'en voulait et je pouvais parfaitement le comprendre, mes mots avaient fini par dépasser ma pensée mais, j'avais beau lui dire je n'avais pas l'impression qu'il soit capable de me croire. En même temps, je ne pouvais pas le blâmer pour ça. si tu as dit tout ça, si tu l'as répété, c'est que tu le penses. Je secouais la tête et resserrais une fois de plus le plaid contre mon corps. "Oui je l'ai peut-être pensé...Parce que je manque de confiance...J'ai du mal à croire que tu puisse être amoureux de moi pourtant je sais, que ton amour est sincère" Je me relevais du lit. "Je vais te laisser tranquille..." Je ne voulais pas continuer sur la pente glissante qui nous ferais replonger dans une nouvelle dispute. Je préférais m'éloigner de toute façon, je ne voyais pas trop comment je pouvais rattraper les choses. J'avais tout fais foiré et je m'en voulais suffisamment pour ne pas pouvoir supporter le regard de Noah sur moi. Je quittais la chambre prenant la direction du salon pour m'installer sur le canapé. Je m'enroulais un peu plus dans le plaid et fixé le vide. Je ne savais plus quoi faire pour améliorer les choses, je me sentais stupide. J'attrapais un papier et un crayon préférant par le seul moyen qui je maîtrisais réellement. Je laissais la lettre contre la cafetière qu'il pourrait lire le lendemain matin.


Mon Amour,

Je pense qu’il est nécessaire que je t’écrive une lettre car, c'est le seul moyen que je maîtrise pour te parler. Je voudrais m’excuser. M’excuser pour tout. M’excuser d’avoir cette attitude, ce comportement, ces mots. M’excuser d’être toujours pessimiste, de voir le mal partout, de t’en vouloir sans cesse, de te faire mille et un reproches, de te faire de la peine.

Le pire dans tout ça, c’est que je ne te remercie jamais. Je te fais passer pour le monstre, la bête noire qui ne m’aime pas et me délaisse. Alors que c’est moi le problème. C’est moi qui n’en n’ai jamais assez, qui suis toujours insatisfaite, qui demande l’impossible. Et même si tu me décrochais la lune je trouverais à redire. J'ai honte de mon comportement en t’écrivant ce jour. Du plus profond de mon cœur, je tiens à te dire que tu es exceptionnel. Tu es une perle rare que j’ai réussie à dénicher je ne sais de quelle façon. Après tout ce que je te fais subir; les crises, les cris, mon hystérie, ma paranoïa, ma jalousie, tu restes un ange avec moi. Tu essayes toujours de me comprendre, de me faire sourire, de me rendre heureuse. Et je ne te remercie jamais assez. Te remercier pour ta présence quotidienne, te remercier de supporter mes humeurs, mes coups de blues, de me supporter tout court. Te remercier de ton sourire, de ta joie de vivre, d’essayer de me la faire partager. Te remercier de nous aimer.

Tu es ma potion magique, ma marraine la bonne fée. Avec toi, chaque problème a une solution, chaque larme s’évapore en un sourire, chaque dispute est constructive. Et, même si je ne t’en donne pas l’impression, depuis que je me trouve à tes côtés, l’avenir et ses griffes acérées n’ont qu’à bien se tenir car je sais qu’à nous deux, nous serons plus forts que le reste du monde.

J’achève cet écrit par cette phrase convenue mais qui condense toutes mes pensées: “je t’aime”.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Ven 10 Mar - 19:59
une certaine tension s'installait entre nous deux, et je n'avais aucune idée de comment elle pourrait se résorber. les paroles de haley se répétaient sans cesse dans mon esprit et j'étais conscient que j'avais aussi ma part de responsabilité dans l'origine de cette dispute. toutefois, jamais je n'avais tenu de propos violents envers ma petite amie, ou blessants. ou en tout cas, je ne m'en rappelais pas. après, je savais que ce n'était pas vraiment volontaire de la part de haley, mais ce soir, ça avait vraiment eu le don de me blesser. je lui faisais ainsi part du fait que ce n'était pas la première fois qu'elle me faisait ce genre de reproches, et qu'il devait ainsi y avoir une part de vérité. Oui je l'ai peut-être pensé... Parce que je manque de confiance... J'ai du mal à croire que tu puisses être amoureux de moi pourtant je sais, que ton amour est sincère. un nouveau silence s'installa entre nous et je sentis haley quitter du lit pour partir dans une autre pièce de la maison. je restais lentement immobile. je n'allais pas la chasser non plus dans la demeure toute la nuit, et je me disais qu'un peu de distance serait peut-être bénéfique. je détestais devoir me coucher avec ce genre de sentiments, mais moi-même, je pensais préférer rester seul cette nuit. je m'installais ainsi dans le lit et dormais plutôt peu cette nuit, ce conflit me tenant éveillé sournoisement.

lorsque mon téléphone sonna pour me prévenir qu'il était l'heure de lever savannah pour l'école, j'étais déjà réveillé. je n'eus pas grand misère à sortir du lit et revêtis des vêtements pris un peu au hasard dans ma commode pour me diriger vers la chambre de l'enfant. savannah, il est l'heure de se lever. je perçus la petite fille s'étirer et la laissais se lever et se préparer toute seule. je partais vers la cuisine et allumais la cafetière. j'y découvris la lettre laissée par haley et la lus aussitôt, pendant que la fillette s'habillait. une fois la missive connue, je la glissais dans la poche de mon pantalon et commençais à préparer le petit déjeuner comme j'en avais assez l'habitude le matin. je me servais une tasse de café et repartais vers la chambre de savannah pour m'assurer qu'elle ne s'était pas endormie. lorsque j'y entrais, elle était en train de se battre avec ses collants, ce qui m'arrachait un sourire. je pris les choses en main pour l'aider à s'habiller et déclarais : c'est un drôle de choix vestimentaire que tu as fait là. oui, mais c'est ce que je voulais mettre ce matin... commença l'enfant comme pour me convaincre de ne pas lui demander de se changer. j'attrapais un gilet de la robe de ses collants question de créer un peu d'harmonie dans sa tenue et qu'elle n'ait pas l'air de s'habiller hors saison. tu peux rester comme ça, mais tu prends ton gilet. lui dis-je d'un ton qui ne demandait aucune réponse et qui semblait satisfaire tout le monde. maman n'est pas là ? finit-elle par me demander alors qu'elle enfilait son gilet. il était vrai que généralement c'était plutôt haley qui s'occupait d'habiller l'enfant pour l'école. sans doute que même les institutrices le verront que ce n'était pas la "mère" qui avait mené les rennes ce matin. elle dort encore. informais-je en attirant l'écolière vers la cuisine pour qu'elle y prenne son petit-déjeuner. c'est à cause du bébé, c'est ça ? je souris doucement avant de hocher la tête, question de fournir une réponse à savannah. je me postais contre le comptoir en attendant que l'enfant finisse son repas pour la conduire à l'école, me remémorant silencieusement la lettre écrite par haley.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Ven 10 Mar - 20:37
J'avais quitté le lit conjugal préférant dormir seule et laisser Noah tranquille. Notre dispute avait atteint des sommets et je ne voyais pas trop comment, tout ceci allait redescendre. La peur me prenait aux tripes et alors que je m'installais sur le canapé, je cherchais une solution pour apaiser les tensions et qu'on passe à autre chose. Qu'on oublie cette histoire bien que, je me doutais que ça ne se ferait pas le lendemain. Je tournais un peu sur le canapé avant de me décider à prendre une feuille et un crayon. Je posais mes mots sur le papier espérant que Noah comprendrait et accepterait mes excuses.

La nuit fut courte alors que j'entendais la voix de Savannah dans la cuisine, je restais cependant allongé sur le canapé ne voulant pas que la petite fille me voit sortir du salon alors qu'elle devait surement imaginer que je dormais dans ma chambre. J'écoutais simplement la conversation, la tristesse toujours présente dans mon corps. J'espérais que Noah aurait prit le temps de lire ma lettre et qu'il sentirait toute ma sincérité dans mes mots. J'attendais que Noah et Savannah quitte la maison pour me lever et je commençais à ranger et nettoyer les affaires du petit déjeuner. Je remarquais que ma lettre n'était plus à côté de la cafetière. Une fois la salle à manger propre et la vaisselle faites, je filais dans la chambre et ouvris les volets et la fenêtre avant, de faire le lit et de remettre un peu d'ordre dans la pièce. J'essayais d'occuper mon esprit pour ne plus penser à notre dispute de la veille bien qu'elle soit encore très présente. J'attrapais mon téléphone portable sur la table de nuit et passais rapidement un coup de fil à mon patron pour lui indiquer que j'étais en arrêt et que je devrais être au repos total. Je laissais mon idée de continuer l'archivage à la maison et indiquais à mon employeur que je lui enverrais l'arrêt de travail par mail dans la journée. Je raccrochais et toujours assise sur le lit, je regardais les photographies de Noah et moi que nous avions prise depuis nos débuts. Un léger sourire se dessina sur mes lèvres en reposant aux bons moments que nous passions ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Ven 10 Mar - 22:33
je veillais à ce que savannah prenne bien son petit-déjeuner et préparais un goûter que je plaçais dans son cartable pour la récréation de ce matin. une fois que la petite eût fini de manger et qu'elle ait brossé ses dents, j'entreprenais de dompter sa chevelure encore malmenée par sa nuit. je démêlais ses cheveux alors que savannah choisissait ses élastiques et réfléchissait à quelle coiffure qu'elle voulait. tu sais, ça fait très longtemps que je n'ai pas coiffé quelqu'un. annonçais-je à l'enfant qui semblait s'en ficher un peu. j'avais appris à coiffer les filles avec mes soeurs, parce qu'il fallait bien les préparer pour l'école. heureusement, j'avais ella qui avait qu'un peu plus d'un an de moins que moi qui m'avait appris les coiffures de base. mais voilà, ça n'allait pas plus loin. heureusement, savannah ne demandait rien de bien compliqué et je tressais ses cheveux dans une natte avant qu'elle ne me tende un élastique de couleur qu'elle avait choisi. allez, c'est parti. va mettre ton manteau. prononçais-je une fois la tresse consolidée. j'aperçus la petite fille toucher la tresse avec méfiance avant d'avoir un sourire et partir dans l'entrée pour préparer sa sortie de la maison. je glissais son cartable sur les épaules et quittais la demeure pour la conduire à l'école. une fois déposée à l'école, je faisais quelques commissions en ville, question de ne pas avoir à rentrer tout de suite chez moi. il fallait avouer que je n'étais pas très enclin à l'idée de retrouver haley et peut-être à nouveau se disputer. et puis, je pensais toujours à notre conflit de la veille, et il me donnait plus envie de garder encore un peu mes distances plutôt que de lui faire front. cependant, je finissais bien par rentrer, n'ayant plus de choses à faire à l'extérieur. lorsque je refermais la porte d'entrée derrière moi, je remarquais que haley avait fait fait le ménage dans la maison, bien que j'ignorais dans quelle pièce elle se trouvait. je finissais par faire demi-tour pour me rendre dans le garage. on y avait entreposé nos cartons à notre emménagement, mais maintenant, l'endroit était plutôt vide. je sortais les parties du berceau que j'avais construit et entreprenais de les ré-assembler. c'était l'activité qui me semblait la plus judicieuse pour l'instant et ça me permettait de réfléchir un peu tout en me détendant en gardant mes mains occupées. j'allumais la radio du garage, avant de commencer à assembler les différents parties du berceau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Ven 10 Mar - 22:49
Une fois que, Noah avait quitté la maison avec Savannah, j'entrepris de ranger un peu et de partir dans la chambre pour remettre un peu d'ordre. Je profitais du calme qui régner pour reprendre un peu mes esprits et savoir comment j'allais agir avec mon petit ami. Alors que mon regard était porté sur les photographies dans mon portable, j'entendais la porte d'entrée s'ouvrir et se fermer. Je me redressais un peu sur le lit prête à affronter Noah mais, la porte du garage se fit entendre et je compris alors qu'il avait préféré s'isoler. Préférant le laisser un peu tranquille encore, j'ouvris l'armoire et attrapa des vêtements. Je me préparé tranquillement prenant mon temps, je coiffais mes longs cheveux avant de prendre le temps de me maquiller un peu. J'ajoutais mes bijoux en pierre avant de prendre la direction du garage. J'ouvrais doucement la porte et la musique amplis la maison. J'entrais discrètement en remarquant que Noah était entrain de travailler sur le berceau qu'il avait fabriqué. Je ne savais pas trop encore comment je devais agir ni même-ci, je devais faire comme, il ne c'était rien passé. "Tu vas l'installer dans la chambre ?" C'était surement stupide de briser la glace ainsi mais, j'étais complètement perdu. Je n'avais jamais été doué en relation humaine et la dispute que nous avions eu n'arranger vraiment rien. Je ne savais même pas si, Noah avait lu ma lettre ou l'avait jeté tout simplement. J'osais sourire légèrement et m'approchais un peu de lui. "Est-ce que tu veux que je t'aide ?" Je n'avais pas vraiment envie de me sentir inutile et si, passer un moment avec lui permettait d'apaiser les tensions c'était bénéfique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Ven 10 Mar - 23:12
j'avais commencé à déballer les quelques morceaux que j'avais ramené d'australie et j'entreprenais de sortir les outils que je venais d'acheter à la quincaillerie du coin afin de terminer mon ouvrage. la musique emplissait le garage, m'offrant une bonne distraction sur mes pensées qui avaient sinon tendance à voguer directement vers le conflit de la veille que j'avais eu avec haley. ses paroles résonnaient facilement dans ma tête et j'avais tendance à beaucoup trop y réfléchir à mon goût. je ne voulais pas me prendre la tête et rendre cela plus délicat que ce ne l'était déjà. ainsi, je préférais mettre cette histoire de côté pour l'instant et occuper mes mains comme mon esprit. Tu vas l'installer dans la chambre ? je sursautais, n'ayant pas du tout entendu haley entrer dans le garage, bien trop concentré sur ce que je faisais. je soufflais, déclarant pour lui expliquer ma réaction, bien qu'elle pouvait sembler évidente. tu m'as surpris. je posais mon marteau sur un carton. avec la découverte du sexe de cet enfant, ce bébé devenait de plus en plus imminent à mes yeux. bien qu'il nous restait plus de cinq mois devant nous, je sentais que ça allait passer bien vite, et avant qu'on ait le temps de le dire, on se retrouverait à quatre dans cette maison. ou en tout cas, il y aurait un rutkowski de plus dans ce monde. Est-ce que tu veux que je t'aide ? mes yeux passèrent du berceau à haley. je n'avais pas envie de la repousser, mais je n'étais pas non plus prêt à me comporter comme si de rien n'était. de toute évidence, il existait encore un certain froid entre nous, ou au moins, un malaise. je n'en voulais pas à haley de ses aveux de la veille, mais il fallait encore que je les digère. sa lettre avait eu un réel impact sur mes sentiments, mais je pensais encore avoir besoin d'un peu de temps pour que les choses reviennent à la normale. je réfléchis un instant, avant de lui montrer les morceaux du berceau encore empaquetés. tu peux déballer ces morceaux, si tu veux. je me remettais à l'ouvrage, jetant un coup d'oeil à haley alors que la musique continuait de retentir dans le garage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Ven 10 Mar - 23:34
Alors que Noah était rentré et partie dans le garage, j'avais pris le temps de me préparer pour lui lancer encore un moment de solitude. Je voulais effacer la dispute de la veille et retrouver notre couple. Nous étions fusionnelle et j'avais envie qu'on puisse surmonter cette épreuve et repartir sur de bonne base. Pourtant, j'avais de gros doute sur notre avenir ensemble, j'avais l'impression que Noah voulait partir. Une fois prête, je me dirigeais vers le garage et j'entrais dans les lieux. Je regardais mon petit ami travailler sur le berceau qu'il avait crée. Je pris la parole et aperçu un sursaut. tu m'as surpris. Je m'avançais un peu "Désolé..." Je souris doucement et demandais à Noah si je pouvais l'aider. Je n'étais pas sur qu'il est vraiment envie de m'avoir dans les pieds mais, j'avais envie de passer du temps avec lui pour tenter de me faire pardonner. tu peux déballer ces morceaux, si tu veux. Je regardais les morceaux "Oui d'accord..." Je commençais à déballer les morceaux calmement sans dire un mot. Je glissais mes doigts sur les morceaux de bois, Noah avait fait un très beau travail et j'étais contente de savoir que ce bébé allait avoir un lit personnalisé. Une fois les morceaux libérés, je les déposais vers Noah et le regardais faire. Je n'étais pas très manuel et j'étais toujours impressionné de voir quelqu'un utilisé ses mains. "Savannah avait l'air en forme ce matin..." Je souris un peu, tout en m'écartant légèrement pour ne pas le dérangé dans son travail. J'avais l'impression de tourner autour du pot mais, je ne voulais pas relancer un débat qui amènerait une nouvelle dispute. Je marchais dans le garage regardant les cartons encore plein, pour la plus part c'était des livres. "Je crois qu'il va falloir qu'on investit dans une bibliothèque pour mettre nos trésors à l'abri." Je glissais mes doigts sur le carton tout en posant mon regard sur Noah.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Sam 11 Mar - 0:29
haley était apparue dans le garage, souhaitant manifestement passer davantage de temps avec moi. elle me demandait si elle pouvait m'aider et je lui démontrais les morceaux encore sous leur emballage qu'il fallait déballer. la jeune femme accepta aussitôt la tâche et je me concentrai de nouveau sur la mienne, la musique remplaçant nos paroles. j'avais un tempérament à supporter facilement les silences et même la solitude, bien qu'il était vrai que j'aimais aussi la compagnie des autres. cependant, en ce moment, j'ignorais comment agir avec haley. une partie de moi n'avait pas digéré notre conflit d'hier et avait encore besoin de mettre tout ça à plat. et puis, je me méfiais aussi un peu d'elle maintenant. la première fois qu'elle m'avait reproché un désintérêt envers notre union, je m'étais dit que ça pouvait être fondé et qu'une fois les choses expliquées, ça ne reviendrait plus sur le tapis. sauf que je m'étais trompé. et honnêtement, je n'avais pas vraiment envie d'entendre cette remise en doute une troisième fois. surtout que si la première fois il y avait eu les heures supplémentaires, cette fois-ci, j'ignorais ce qui avait poussé haley à songer ainsi. elle m'avait dit manquer de confiance en elle et avoir du mal à croire que je veuille être avec elle, mais ça me semblait tellement superflu comme raison. j'étais loin d'être meilleur qu'elle. Savannah avait l'air en forme ce matin... je stoppais mes gestes, lançant un regard furtif à haley. ouais... je me doutais que haley voulait lancer une conversation et alléger un peu l'atmosphère, mais je n'étais pas très sûr de ce que je pouvais bien lui dire. Je crois qu'il va falloir qu'on investisse dans une bibliothèque pour mettre nos trésors à l'abri. je levais à nouveau les yeux pour remarquer les caisses restantes, majoritairement de livres. les livres avaient toujours composé ma passion depuis mon enfance, mais plus ça allait, plus je perdais l'intérêt que j'avais eu avant à les avoir à proximité. avec le déménagement, je m'étais rendu compte que c'était beaucoup de poids pour éventuellement pas grand-chose, surtout que certains livres ne sont parfois pas relus dans l'année et qu'il y a toujours les formats électroniques. oui. je pensais en vendre des miens. avouais-je. en plus, avec le bébé, savannah, il faudrait de l'espace et j'aurais beaucoup moins de temps pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Sam 11 Mar - 0:45
J'avais rejoins Noah dans le garage espérant alléger un peu l'atmosphère entre nous. J'essayais de reprendre un peu une conversation normale et d'effacer la dispute de la veille. Je m'en voulais déjà suffisamment alors, je ne voulais pas revenir dessus. J'aidais donc Noah en déballer les morceaux du lit qu'il avait construit. Une fois ma tâche effectué, je regardais un moment son travail avant de reprendre la parole. J'indiquais que Savannah semblait en forme ce matin. ouais... Je pinçais un peu mes lèvres ayant l'impression de déranger plus qu'autre chose. Je marchais dans le garage en regardant les différents cartons qui contenait des livres et fit remarquer à Noah qu'il faudrait qu'on achète une bibliothèque pour les ranger. oui. je pensais en vendre des miens. Un peu étonné je passais mon regard de Noah au carton. "Se serait dommage quand même..." Je savais que c'était la passion de Noah, nous avions lors de notre première rencontre beaucoup échangé sur les livres. Notre deuxième rendez-vous c'était d'ailleurs passé dans une bouquinade. Je trouvais dommage qu'il se débarrasse ainsi de ses livres. J'avais l'impression d'être une petite fille qui avait fais une très grosse bêtise et je ne savais plus comment agir avec mon petit ami. Je tentais de faire la conversation mais, je sentais bien qu'il était fermé à tout ceci. "...Je vais prendre mon petit déjeuner...Je te laisse tranquille pour continuer." Je souris un peu avant de sortir du garage. J'étais triste et je m'en voulais, au lieu de me taire j'étais monté sur mes grands chevaux maintenant. Et alors que, j'aurais pu ne rien dire ou partir sur une plaisanterie, j'avais été agacé et maintenant, mon couple était entrain de couler petit à petit. J'arrivais dans la cuisine et laissais un soupir s'échapper. J'attrapais une tasse et sortie de quoi manger avant de m'installer sur la table à manger de façon à pouvoir voir le jardin. Finalement, peut-être que ma vie future allait se résumé à ça, prendre le petit déjeuner sur une grande table toute seule parce que je n'aurais pas été capable de garder la seule personne auquel je tenais vraiment. Le seul dont j'étais vraiment amoureuse et qui faisait battre mon cœur avec juste un regard. Je posais mon coude sur la table et posa mon menton sur ma main essayant de trouver une solution pour résoudre la tension entre nous. Un nouveau soupir s'échappa et je retenais mes larmes à l'idée de perdre Noah. Sans lui, je ne pourrais pas vivre...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Sam 11 Mar - 1:15
haley me semblait être repartie aussi vite qu'elle était apparue. je l'entendais m'annoncer qu'elle allait prendre son petit-déjeuner et je l'observais quitter le garage, avant d'attirer à nouveau mon attention sur le berceau. je m'efforçais de rester concentré sur l'ouvrage, question de le remonter pour effectuer les finitions plus tard. mais à mesure du temps qui défilait, je ne pouvais m'empêcher de repenser à mon dernier échange avec haley. j'aimerai bien être dans sa tête, question de savoir ce qu'elle pense de tout ça, à tête reposée. est-ce que son avis sur moi avait changé ? est-ce qu'elle voyait notre relation plus comme une erreur ? est-ce que plus ça allait, plus on se distançait et ça continuerait sur cette voie ? je n'avais pas envie de vivre dans un monde de froid, mais je ne pouvais pas non plus fermer les yeux sur mes sentiments. je rangeais le berceau complètement monté et revenais dans la maison. haley était installée à table et me semblait être dans ses pensées. j'avais imaginé qu'à l'heure-là, elle serait sur son ordinateur pour effectuer le fameux archivage qui avait initié notre dispute. dire que cela était parti de rien. une pointe de rancune, une vulgaire étincelle, qui avait généré énormément de colère et une nuit en solitaire. je tirais la chaise en face de la jeune femme et m'y installais silencieusement. je l'observais quelques instants. à ses traits et son regard, j'avais l'impression qu'elle était au bord des larmes. j'inspirais profondément, avant de demander : tu veux en parler ? je n'avais pas nécessairement envie de crever quelconque abcès si cela invoquerait plus de mal que de bien. mais j'avais l'impression qu'entre nous deux, il valait mieux éclaircir les choses. je tirais la lettre qu'elle m'avait écrite de ma poche et l'ouvrais sur la table. tu sais que je pourrais t'en écrire une comme ça aussi. dans sa missive, haley s'excusait mais disait aussi l'importance que j'avais à ses yeux et les qualités qu'elle percevait en moi. mais tout ça, c'était réciproque. je suis pas en colère contre toi. ajoutais-je, comme pour répondre à la lettre, plutôt maladroitement. tu le penses encore, ce que tu as écrit ? et ce que tu as dit hier soir ? j'essayais surtout de comprendre quand le comportement de haley me déroutait. je ne voulais pas perdre mon couple, mais si j'avais du mal à saisir la jeune femme, il me semblait que ce genre de conflit continuerait à arriver.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Sam 11 Mar - 1:39
Je n'avais même pas d'appétit mais, je devais me forcer pour le bien être de notre enfant. J'étais déjà en anémie alors si, je jouais avec le feu je risquais de soit perdre cet enfant soit me mettre en danger. Et dans aucun des cas, je n'avais envie de ça. Sauf que, j'avais du mal à me concentrer sur la nourriture alors que la dispute de la veille nous avais ébranlé. J'avais tenté une approche mais, j'avais rapidement compris que Noah ne voulait pas me voir traîner dans ses pattes. Le regard rivé sur l'extérieurs je repensais à tout nos bons moment passé ensemble et j'avais l'impression qu'ils allaient rapidement être un lointain souvenir. Nous allions surement finir par prendre nos distances et notre enfant finirait par grandir loin d'un de ses parents. Je ne pouvais pourtant pas me résigner à vivre sans Noah, il était mon monde et mon univers et sans lui, je ne pourrais pas surmonter la vie. J'étais rien sans lui. tu veux en parler ? Je posais mon regard sur Noah qui avait fini par s'installer en face de moi. J'avais tellement été absorbé par mes pensées que je ne l'avais pas entendu venir. Je le regardais sortir la lettre de son pantalon et l'ouvrir sur la table. tu sais que je pourrais t'en écrire une comme ça aussi. je suis pas en colère contre toi. Je gardais le silence ne voulant pas lui couper la parole. tu le penses encore, ce que tu as écrit ? et ce que tu as dit hier soir ? Je me redressais un peu et posais mon regard sur la lettre. "Oui, ce que j'ai écris je le pense ! Il faut que j'arrête de sans arrêt en demander plus alors que tu fais déjà énormément...J'ai été aveuglé par mon égoïsme alors que c'est un sentiment néfaste et négatif. Je crois que je veux tellement contrôler les choses et anticipé que j'en oublie le principal." Je relevais les yeux sur lui. "Toi...Je sais que j'ai été blessante et que j'ai été trop loin dans mes propos, tout ça parce que ma colère était trop grande..." Je soupirais légèrement. "Tout ça pour une chose stupide ! Une simple histoire de travail...Je sais que, ce que j'ai sortie hier soir, c'était sur le coup de la colère. J'ai l'impression que le fait de te faire porter le chapeau ça me permet de ne pas voir à quel point c'est moi qui suis inutile. Je ne suis même pas capable de prendre soin de moi et du bébé. Alors comme j'ai peur que tu me le reproche, je le fais avant." Je secouais la tête. "C'est un comportement totalement idiot de ma part et je ferais bien mieux de me remettre en question. Si tu savais comme je regrette notre dispute..." Je laissais tomber mon visage dans mes mains. Je tentais de retenir mes larmes et relevais la tête pour poser mon regard sur Noah. "J'ai pas envie qu'on se sépare, j'ai envie de vivre à tes côtés...Je pourrais pas vivre sans toi Noah, Je t'aime tellement et je me déteste de t'avoir fait autant de mal. Je sais que je pourrais pas effacer mes paroles mais, j'espère vraiment que tu finiras par les oublier et que tu pourras me pardonner."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Sam 11 Mar - 2:05
dans une tentative d'éclaircir les choses entre nous, je m'étais installé sur la chaise en face de haley et étendu sa lettre entre nous deux. calme, je lui demandais si elle pensait toujours ce qu'elle avait écrit et ce qu'elle avait dit hier soir, lors de notre importante dispute. Oui, ce que j'ai écrit je le pense ! Il faut que j'arrête de sans arrêt en demander plus alors que tu fais déjà énormément... J'ai été aveuglé par mon égoïsme alors que c'est un sentiment néfaste et négatif. Je crois que je veux tellement contrôler les choses et anticiper que j'en oublie le principal. je baissais les yeux, posant mon regard sur la missive. Toi... Je sais que j'ai été blessante et que j'ai été trop loin dans mes propos, tout ça parce que ma colère était trop grande... Tout ça pour une chose stupide ! Une simple histoire de travail... Je sais que, ce que j'ai sorti hier soir, c'était sur le coup de la colère. J'ai l'impression que le fait de te faire porter le chapeau ça me permet de ne pas voir à quel point c'est moi qui suis inutile. Je ne suis même pas capable de prendre soin de moi et du bébé. Alors comme j'ai peur que tu me le reproche, je le fais avant. je levais le regard, en parfait désaccord sur ce qu'elle venait de dire. ce n'était pas de sa faute si elle était anémique ou faisait de l'hypertension. tu sais prendre soin de vous deux. assurais-je alors que haley reprenait. C'est un comportement totalement idiot de ma part et je ferais bien mieux de me remettre en question. Si tu savais comme je regrette notre dispute... J'ai pas envie qu'on se sépare, j'ai envie de vivre à tes côtés... Je pourrais pas vivre sans toi Noah, Je t'aime tellement et je me déteste de t'avoir fait autant de mal. Je sais que je pourrais pas effacer mes paroles mais, j'espère vraiment que tu finiras par les oublier et que tu pourras me pardonner. le silence s'installait progressivement, annonçant la fin de la réponse de haley. j'appuyais mon front sur ma main, beaucoup de pensées se bouleversant en moi. mais une réussissait à surpasser les autres, et à faire battre mon coeur la chamade. tu n'es pas la première à me faire ce reproche. prononçais-je difficilement, comme si chaque mot était dur à prononcer, comme si je me forçais à raconter quelque chose que je préférais enfouir en moi. je soupirais doucement. t'es pas la première personne à me reprocher de pas assez l'aimer, ou de pas assez prendre soin d'elle, ou de donner l'impression de s'en foutre... je portais mes doigts à mes lèvres, inquiet. je ne veux pas qu'on se sépare, je n'y pensais même pas mais... t'es pas la première. alors ça accentuait à mes yeux ma part de responsabilités. mais le problème, c'est que je ne voyais pas comment régler ce problème. et ça me faisait tellement peur, de voir ce parallèle entre ma relation actuelle et celle avec mon ex. surtout vu comment cette dernière s'était déroulée puis achevée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Sam 11 Mar - 2:23
Noah m'avait rejoint et il avait joué carte sur table me demandant si ce que, j'avais écris dans ma lettre et ce que j'avais dis la veille je le pensais toujours. J'exposais mon point de vu trouvant que je lui en demandais trop, qu'il fallait que je me remette en question et que j'arrête de jeter la faute sur lui alors qu'il n'y était pour rien. J'allais devoir me remettre en question et accepté de faire des erreurs de d'avoir de l'aide. Je terminais par dire à Noah que, j'étais incapable de prendre soin de moi et de notre enfant et que, c'était pour cette raison que je faisais de l'hypertension et de l'anémie. tu sais prendre soin de vous deux. Je savais qu'il se voulait réconfortant mais, je ne pouvais pas m'empêcher de douté sur ce point. J'avais peur qu'il arrive malheureux à notre enfant et que Noah me le reproche. Je concluais par lui dire que je ne voulais pas qu'on se quitte et que je ne pouvais pas vivre sans lui. tu n'es pas la première à me faire ce reproche. Je baissais un peu le regard sentant que j'avais fais remonter des souvenirs douloureux dans l'esprit de Noah alors que, je lui avais fait la promesse de prendre soin de son cœur et de recoller les morceaux. Est-ce que finalement, j'étais aussi odieuse que son ex ? t'es pas la première personne à me reprocher de pas assez l'aimer, ou de pas assez prendre soin d'elle, ou de donner l'impression de s'en foutre...je ne veux pas qu'on se sépare, je n'y pensais même pas mais... t'es pas la première. Je finis par me lever de la chaise et oser un pas en avant vers lui. Je pris place à ses côtés et poser ma main sur son bras retirant ses doigts de sa bouche. "Je connais tes sentiments pour moi...Je n'ai pas besoin de les entendre je les vois dans tes yeux, je les ressens sur tes lèvres et je les entends quand on fait l'amour. C'est à moi de faire des efforts et d'arrêter de toujours voir le mal partout. J'ai horriblement peur de te perdre mais, la peur n'évite pas les choses il paraît. Je vais faire des efforts pour être moins pénible..." Je souris un peu. "Bien que le mot ne soit pas suffisamment fort pour me désigner." Je rapprochais un peu mon corps du sien et le pris dans mes bras. "Je ne veux pas que tu pense que je suis une personne odieuse...Et, j'ai promis de prendre soin de ton cœur...Je suis désolé, d'avoir agit ainsi. Je ferais en sortes que ça ne se reproduit pas...Je te le promet...Est-ce que tu me donne une autre chance ?" Je ne voulais pas être une femme de plus qui l'aurait détruit. Je voulais qu'il se sent bien à mes côtés. Je voulais le rendre heureux et lui faire oublier ses années de souffrance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Sam 11 Mar - 3:39
le contact semblait se rétablir progressivement entre nous deux, nos explications étant données. je faisais part, non sans difficultés, à haley du fait qu'elle n'était pas la première à me reprocher de ne pas prendre assez soin d'elle, ou de ne pas assez l'aimer, ou de paraître se moquer de son couple. j'avais déjà entendu ces paroles, et le fait de les réentendre dans la bouche de haley ne me remémorait pas non seulement des mauvais souvenirs, cela m'effrayait aussi pour notre couple. je ne voulais pas qu'il dégénère comme ma précédente relation avait tourné au désastre. et je craignais qu'en fin de compte, le problème vienne intégralement de moi. j'étais le dénominateur commun ici, qui recevait les mêmes critiques. Je connais tes sentiments pour moi... Je n'ai pas besoin de les entendre je les vois dans tes yeux, je les ressens sur tes lèvres et je les entends quand on fait l'amour. C'est à moi de faire des efforts et d'arrêter de toujours voir le mal partout. J'ai horriblement peur de te perdre mais, la peur n'évite pas les choses il paraît. Je vais faire des efforts pour être moins pénible... je levais doucement les yeux, peu rassuré par ces propos. si haley connaissait mes sentiments, pourquoi avoir dit ça hier soir ? je n'arrivais toujours pas à réellement comprendre ce qui l'avait poussé à parler ainsi. je la sentais se rapprocher de manière à m'enlacer, et je ne la repoussais pas. Je ne veux pas que tu penses que je suis une personne odieuse... Et, j'ai promis de prendre soin de ton cœur... Je suis désolé, d'avoir agit ainsi. Je ferais en sorte que ça ne se reproduise pas... Je te le promets... Est-ce que tu me donne une autre chance ? mais oui. répondis-je aussitôt, comme si haley venait de dire quelque chose d'évident. et il y en avait, des évidences. je ne pensais pas qu'elle était une personne odieuse et je ne pensais pas que c'était à elle de prendre totalement soin de moi ou de me soigner de quelconque peine. je ne pensais pas que c'était que de sa faute, tout ce qui s'était passé depuis hier soir. je redoutais surtout que ça vienne de moi, en particulier parce que j'ignorais prodigieusement comment rectifier le tir. j'ai pas envie que ça se finisse mal entre nous. articulais-je, bien qu'en réalité, plus précisément, j'avais peur que tout ceci soit de ma faute et que je n'ai rien pour remédier à la situation. je craignais de tout ficher en l'air. je redoutais de peut-être faire partie de cette catégorie de personne qui ne peut pas vivre avec quelqu'un sans que ça se passe mal. et je n'arrivais pas à communiquer tout ça à haley. les mots, les pensées, restaient bloquées en moi, se brouillaient, me rendant impuissant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Sam 11 Mar - 17:02
La tension semblait enfin apaiser entre nous et j'étais contente que l'affaire se rétablisse petit à petit. J'expliquais à Noah que c'était à moi de faire des efforts et que je devais arrêté de toujours lui demander toujours plus. Que je devais arrêté de lui faire des reproches sur notre famille. Noah m'avoua que je n'étais pas la première à lui faire ce genre de reproche et je tentais de le rassurer. Je finis par lui demander si, il était d'accord de me laisser encore une chance car, je ne pouvais pas vivre et je l'aimais vraiment. J'étais consciente de mon comportement et que j'avais été trop loin hier soir. mais oui. Je glissais ma main sur sa joue et souris un peu après sa respiration. J'étais heureuse qu'il puisse me laisser encore une chance et j'allais tout faire pour que ça s'améliore entre nous et qu'on arrête de se disputer pour des futilités. j'ai pas envie que ça se finisse mal entre nous. Je secouais la tête et j'osais poser un léger baiser sur ses lèvres avant de reprendre la parole. "Ça ne finira pas mal entre nous. Je pense qu'on s'aime trop pour mettre fin à notre couple...On est des âmes sœurs à la vie à la mort." Je lui souris et reposé un baiser rapide sur ses lèvres. Je finis par me blottir dans ses bras et profité de la chaleur de son corps pour me détendre un peu. J'étais soulagé qu'on puisse arranger les choses entre nous bien que, je me doutais que Noah allait gardé une certaine rancune envers moi et je pouvais parfaitement le comprendre. J'avais été très dur avec lui et dans mes propos en tout cas, j'espérais qu'il n'allait pas ruminer trop longtemps cette histoire surtout qu'il n'y était pour rien à mes yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Sam 11 Mar - 18:52
je me sentais oppressé par les sentiments générés par les propos de haley la veille. si j'avais passé une partie de la nuit et de la matinée à essayer de les refouler, ils commençaient progressivement à prendre leur pouvoir sur mon organisme, y invoquant une boule au creux de mon estomac. j'étais terrifié à l'idée que mon couple avec la jeune femme ressemble à mon précédent, à ce que les mêmes enfers se réitèrent et qu'au final, je me rende compte que le problème ne venait pas de mon ex, mais bien de moi. que j'étais celui qui détruisait les gens et les faisait sentir mal-aimés. et sincèrement, je n'était pas sûr pouvoir digérer une telle reconnaissance. je n'étais pas de ceux qui tirait plaisir à faire du mal aux gens, et j'aimais sincèrement haley, je ne voulais pas la voir sombrer. la jeune femme se blottit contre moi et je la laissais faire, ces pensées ne me quittant toutefois pas tout de suite. elle avait beau m'assurer que certains torts venaient d'elle et qu'elle voyait bien que je l'aimais, je ne pouvais cesser de me demander pourquoi elle avait dit ça en premier lieu. pourquoi elle avait eu le besoin de pousser une gueulante concernant ce point de notre couple. et le pire c'était que tout ça, je ne voyais même pas comment lui expliquer. les mots restaient coincés en moi, des mots que j'ignorais articuler. Ça ne finira pas mal entre nous. Je pense qu'on s'aime trop pour mettre fin à notre couple... On est des âmes sœurs à la vie à la mort. haley déposa un rapide baiser sur mes lèvres et repris place contre moi. je demeurais silencieux, ne pouvant pas m'empêcher de douter et craindre pour le futur. je redoutais que haley devienne de plus en plus comme mon ex et que finalement cette relation soit vouée à plus de mal que de bien. je savais que toute relation était différente et que haley ne ressemblait pas à la fille de mon passé, mais elle avait eu ces paroles en commun à deux reprises. si la première fois j'avais mis ça sur le dos des heures supplémentaires, aujourd'hui, je ne savais pas trop quoi en penser. mais comment pouvais-je lui dire tout ça ? elle semblait convaincu pour notre couple, donc ça avait un côté rassurant. je me distançais légèrement, des pensées plein la tête mais ne sachant rien articuler. ce conflit avait fini par me laisser bouche-bée, submergé. on devrait reprendre le cours de notre journée, j'imagine. finis-je par suggérer, voulant mettre un peu cette histoire de côté pour aller de l'avant malgré tout. tu ne voulais pas faire de l'archivage ? lui rappelais-je.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Sam 11 Mar - 19:10
J'espérais être rassurante dans mes propos et dans mes excuses mais, je connaissais Noah et je me doutais qu'il allait ruminer cette histoire et les mots que j'avais eu. C'était sur le coup de la colère et je m'en voulais d'avoir ainsi agit. Je le rassurais sur notre couple persuadé qu'il n'allait pas mal finir et qu'on vivrait encore de magnifique moment, d'ici quelque mois un événement extraordinaire arriverait. J'étais sur qu'on serait des plus heureux et notre petite famille irait très bien. Je laissais Noah se distancier de moi et lui souris un peu. on devrait reprendre le cours de notre journée, j'imagine. tu ne voulais pas faire de l'archivage ? Je haussais les épaules avant de secouer la tête. "Non, je dois me reposer alors je préfère ne pas prendre de risque et puis, mon patron m'a dit qu'il allait se débrouiller sans moi." C'était la raison de notre dispute et j'avais bien compris que ça avait dérangé Noah que je parle de travailler à la maison alors que j'étais en arrêt de travail. J'avais entendu ce qu'il m'avait dit et je ne voulais plus aller à l'encontre de ce qu'il voulait. Je devais l'écouter un peu plus car, il avait toujours eu raison sur mon état de santé. Je retournais à ma place et attrapais le traitement que m'avait délivré le médecin pour mon anémie. J'avalais une gorgée de jus d'orange avant de manger un peu pur que le bébé puisse avoir l'énergie nécessaire. "Tu as prévu de faire quoi aujourd'hui ?" questionnais-je soudainement. Je ne savais pas trop si, Noah avait prévu de rester avec moi ou si, il avait prévu de passer sa journée ailleurs dans la maison ou en ville. "Si tu veux, on pourrait faire une promenade...Enfin si, tu as envie de passer du temps avec moi." Je plongeais mon regard sur mon petit ami et lui souris.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Sam 11 Mar - 23:10
la conversation semblait avoir permis de tirer au clair quelques éléments de notre dispute, bien que je restais toujours dans mes craintes et mes peurs. cependant, j'ignorais comment communiquer tout cela à haley, ainsi, je relançais le sujet des activités de la journée. la jeune femme m'avait parlé la veille de travailler de la maison pendant son arrêt maladie, ce qui avait d'ailleurs initié notre dispute, même si cela ne semblait pas trop lié à mon sens. Non, je dois me reposer alors je préfère ne pas prendre de risques et puis, mon patron m'a dit qu'il allait se débrouiller sans moi. je regardais la jeune femme longuement avant de faire une légère grimace. mon interlocutrice se releva pour retourner à sa place et entreprendre de prendre son petit-déjeuner. c'est toi qui voit ce dont tu es capable de faire, prononçais-je. je ne voulais pas non plus que haley s'empêche de faire ce qu'elle voulait faire au fond d'elle pour quelque chose que j'avais dit. je ne désirais pas qu'elle se fatigue à la tâche, mais je n'étais pas contre l'idée qu'elle reste active dans la limite du raisonnable non plus. il fallait qu'elle fasse ce qu'elle se sentait de faire, en somme. Tu as prévu de faire quoi aujourd'hui ? Si tu veux, on pourrait faire une promenade... Enfin si, tu as envie de passer du temps avec moi. je souris doucement, avant de me lever pour me servir une tasse de café. la nuit avait été plutôt courte, un surplus de caféine ne ferait pas de mal pour tenir jusqu'à ce soir. je préférerais rester à l'intérieur, avouais-je. je n'avais pas vraiment le moral pour sortir dehors et éventuellement rencontrer des gens. en plus, j'étais plutôt casanier, si bien que je conservais les activités extérieurs pour mes bons jours. mais on peut faire quelque chose à la maison, si tu veux. je comptais improviser la journée. je n'étais pas très fan de faire des plans, généralement je voyais ce que j'avais à faire et partais de là. et si je n'avais pas d'obligations, je faisais ce qu'il me plaisait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Sam 11 Mar - 23:57
Il avait toujours une petite distance entre nous comme-ci nous étions devenu un peu étranger l'un à l'autre mais, la conversation avait permis de faire un peu évoluer les choses. J'espérais que Noah ne cogite pas trop et passe vite à autre chose bien que, je me doutais que ça devait tourner en boucle dans son esprit. Je n'avais pas eu vraiment de détail concernant sa relation passé mais, je m'en voulais d'avoir pu tenir les même propos que la femme qui l'avait détruit. J'espérais ne pas être néfaste à Noah et que, je n'allais pas le faire souffrir comme cette nana. Le jeune homme m'indiquait qu'on devrait surement reprendre le court de notre journée et s'informer concernant mon envie de travailler sur l'archivage du musée. Je lui expliquais qu'il fallait que je me repose et que j'avais donc indiqué à mon patron que je ne serais pas disponible pendant la semaine. Je retournais à ma place tout en remarquant la petite grimace de Noah. c'est toi qui voit ce dont tu es capable de faire, Je lui souris doucement avant de boire une gorgée de mon jus d'orange. "C'est mieux ainsi, je pense...L'hypertension n'est pas à prendre à la légère d'après ce que j'ai pu lire cette nuit." Je n'avais pas spécialement dormis et j'avais passé une bonne partie de la nuit à éplucher les sites qui parlaient de grossesse et d'hypertension. Je proposais ensuite à Noah de partir faire une balade du moins si, il avait envie de passer du temps avec moi. Je remarquais un léger sourire sur ses lèvres alors qu'il se levait pour prendre un café. je préférerais rester à l'intérieur, mais on peut faire quelque chose à la maison, si tu veux. je comptais improviser la journée. Je hochais la tête tout en croquant dans ma tartine de pain. "Ça me va parfaitement ! On pourrait regardé un film ou simplement se reposer avant que nôtre tornade pailleté rentre de l'école." Je ris un peu, finalement, rester à la maison était une bonne idée. Je pourrais peut-être rattraper mes heures de sommeil et vu la tête de Noah, je me doutais qu'il n'avait pas dormit beaucoup non plus. "C'est pas mal une journée cocooning !" J'essayais de retrouver un peu mon attitude normale bien que, je savais parfaitement que, je ne pourrais pas effacer notre dispute aussi facilement. Mais, je ne voulais pas que nôtre couple s'enlise et finis par prendre l'eau. C'était aussi surement pour cette raison que, j'avais pris le temps de bien me maquiller ce matin et de me faire à peu près belle pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Dim 12 Mar - 0:36
je faisais en sorte de mettre mes craintes et mes peurs de côté afin d'aller de l'avant. je ne voulais pas devenir non plus paranoïaque ou trop pessimiste. ce dernier était un de mes grands défauts, on m'avait souvent dit que je voyais le pire dans chaque situation et qu'il fallait que je cesse de m'imaginer sans arrêt les mauvais scénarios. j'écoutais haley m'annoncer qu'elle ne comptait pas faire de l'archivage aujourd'hui, contrairement à ce qu'elle m'avait énoncé hier. je lui répondais qu'elle pouvait faire ce qu'elle désirait, du moment qu'elle ne se surmenait pas, toutefois, cela ne la fit pas changer d'avis. C'est mieux ainsi, je pense... L'hypertension n'est pas à prendre à la légère d'après ce que j'ai pu lire cette nuit. je laissais haley reprendre son petit-déjeuner et me servais une tasse de café qui se montrerait sans nul doute avantageuse pour le reste de la journée. j'entendais la jeune femme me proposer que l'on aille se promener aujourd'hui et je déclinais son invitation, lui confiant préférer rester à l'intérieur. je n'avais pas vraiment la tête à sortir, je me sentais mieux dans notre maison. j'irais bien faire le chauffeur pour savannah sans problème, mais sortir pour le plaisir ne semblait pas possible aujourd'hui. Ça me va parfaitement ! On pourrait regarder un film ou simplement se reposer avant que notre tornade pailletée rentre de l'école je souris doucement, continuant de boire ma tasse de café. en effet, savannah avait tendance à déborder d'énergie à la maison. je la soupçonnais parfois de se restreindre à l'école et du coup, devoir dépenser toute son énergie une fois à la maison. il était encore tôt, ainsi, je déclarais à haley qui était toujours à son premier repas de la journée. je vais continuer ce que je faisais dans le garage. on se revoit tout à l'heure. j'emmenais ma tasse avec moi. repartir dans le garage et être un peu seul serait bénéfique pour mes états d'âmes selon moi. parfois, cela faisait du bien de se retrouver seul avec soi-même, surtout après ce genre de moments houleux.

un certain temps plus tard, le berceau à nouveau complètement monté et vernis, je remontais dans le salon, ne pouvant plus travailler dessus pour le moment étant donné qu'il fallait que le vernis sèche. voyant que haley avait quitté la cuisine et n'était pas dans l'une des pièces principales, je m'installais dans le salon et tirais l'un des livres sur le meuble. ça faisait un moment maintenant que je n'avais pas lu quelque chose. avec le déménagement, savannah et la grossesse, je n'avais pas vraiment su trouver le temps. et étrangement, j'avais l'impression d'avoir perdu un peu la concentration pour. j'avais trop de choses en tête pour parvenir à me plonger à nouveau dans la lecture. je me relevais et partais en quête de haley pour la trouver dans notre chambre. tu fais quoi ? demandais-je, intrigué.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Dim 12 Mar - 0:53
Les événements semblaient s'améliorer un peu entre nous même-ci, les choses restaient délicate et qu'on pouvait sentir une certaine retenu dans nos mots et nos gestes. Je retournais m'asseoir à ma place alors que j'indiquais à Noah que je ne ferais pas de l'archivage car, je ne pouvais me permettre de faire du surmenage vu mon état de santé actuel. Je finis par demander à mon petit ami si, il voulait sortir un peu aujourd'hui pour se promener. Mais, Noah préféra décliner ma proposition, il voulait rester au calme de la maison et j'acceptais volontiers de passer un peu de temps dans notre maison. J'avais très rapidement pris mon poste au musée et je n'avais pas vraiment pu profiter pleinement de notre nouveau lieu d'habitation. Je continuais mon petit déjeuner essayant de reprendre une conversation normale et agréable mais, Noah était tout de même distant avec moi et restait sur la réserve chose que, je pouvais parfaitement comprendre. C'était loin d'être facile de passer à autre chose après ce que je lui avais dis. je vais continuer ce que je faisais dans le garage. on se revoit tout à l'heure. Je hochais la tête avec un sourire, je savais qu'il avait besoin de rester seul et je préférais le laisser tranquille et ne pas l'ennuyer d'avantage avec tout ça. Je terminais tranquillement mon petit déjeuner avant de faire ma vaisselle et de tout ranger. Une fois la maison en ordre je filais dans la chambre pour être confortablement installé et être au calme.

Je m'installais tranquillement sur notre lit et attrapa un kit de broderie dans ma table de nuit ainsi que mes lunettes. Je faisais rarement des travaux manuels mais, aujourd'hui j'avais envie d'en profiter pour avancer un peu et ça me permettait de me concentrer sur autre chose. J'avais commencé à faire une broderie sur le thème d'Alice au pays des merveilles pour Savannah. J'avais trouvé ce petit kit composé d'une serviette pour la douche et des explications en Australie juste avant notre départ. Et j'avais trouvé l'idée original et ainsi la petite fille aurait une serviette de bain personnalisé. Je me concentrais activement pour avancer un maximum mon travail. Je passais de la broderie au explications essayant de comprendre la technique. Je murmurais un peu me parlant à moi-même alors que Noah arrivait dans notre chambre. tu fais quoi ? Je relevais la tête et remis correctement mes lunettes sur mon nez. "J'essaie de broder une serviette pour Savannah mais, je dois dire que je ne suis pas très doué..." Je souris légèrement. "Je pensais pouvoir comprendre les explications mais, c'est loin d'être compréhensible avec leur schéma..." Je fis une légère moue et lui montrais déjà le travail accomplit. "Tu en pense quoi ? Bon c'est le début mais..." Je regardais le dessin sur l'emballage. "Mais, ça ressemble pas du tout à la photo !" Je ris doucement avant de reposer un peu la serviette sur mes genoux. "Tu as fini le berceau ?" Demandais-je un peu curieuse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Dim 12 Mar - 1:40
lorsque j'étais remonté à la maison, j'avais retrouvé haley dans notre chambre à coucher. elle semblait concentrée sur un ouvrage, des lunettes sur son nez, ce qui m'arracha un sourire. J'essaie de broder une serviette pour Savannah mais, je dois dire que je ne suis pas très douée... je m'approchais pour jeter un coup d'oeil à la réalisation de la jeune femme. Je pensais pouvoir comprendre les explications mais, c'est loin d'être compréhensible avec leurs schémas... je souris doucement et m'installais sur le lit, en prenant garde du matériel qui y était étendu. Tu en penses quoi ? Bon c'est le début mais... Mais, ça ressemble pas du tout à la photo ! mes yeux passèrent de l'oeuvre de haley à la photo démontrant la conclusion attendu de l'ouvrage. en effet, il y avait quelques divergences entre les deux images. Tu as fini le berceau ? je hochais la tête à l'affirmative, attrapant le paquet d'aiguilles sur le lit. quasiment. j'attends que le vernis sèche. j'avais décidé de ne pas peindre le berceau afin de garder la beauté du bois visible. et puis j'appréciais ce côté un peu rustique. peut-être que tu peux regarder des vidéos sur youtube pour t'aider. je sais pas que ma sœur fait ça lorsqu'elle ne comprend pas des explications écrites. lui suggérais-je en prenant les explications et les feuilletant rapidement. ce n'était pas vraiment ma tasse de thé, ce genre de travail demandait trop de minutie à mon goût. ou je peux lui demander directement si elle veut bien t'aider. je levais les yeux sur la jeune femme, me montrant de bonne foie pour l'aider même si personnellement, j'en serais incapable. puis, je fronçais légèrement les sourcils, remarquant que haley s'était maquillée aujourd'hui. ou en tout cas, plus que d'habitude. tu t'es maquillée ? questionnais-je, me demandant si finalement elle avait prévu de faire quelque chose de spécial aujourd'hui pour avoir pris ce temps-là.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Sujets similaires
-
» ZOEIL + I’d love to hold you close, tonight and always.
» I'd love to hold you close, tonight and always. w/ Anwar.
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)
» Hold you tight, make you mine. - Zoé&Julian
» Don't ask : I just need you to hold me tight [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avalon :: Wicklow :: Residences-
Sauter vers: