AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE FORUM DÉMÉNAGE ICI !!

[flashback] Take me home where I belong (Noah)

 :: Autre Part :: Flashback & Flashforward Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Ven 10 Mar - 0:35
avec mon accord, haley avait opté pour que l'on visite un peu davantage la tribu, vu qu'il faisait encore jour. elle m'amenait au sein du petit village, et alors que j'observais les gens ainsi que leurs activités, je questionnais haley à propos de son cousin. je n'avais aucune idée de quoi il avait l'air et j'ignorais s'il s'était montré à la demeure des dickens plus tôt. de plus, la dernière fois que ma petite amie m'avait parlé de son cousin, ça avait été en très bons termes, le considérant comme son frère. il vit avec mon oncle un peu plus haut... tu sais mon cousin n'est pas chaleureux avec les inconnus... je suis pas sûre que ce soit une bonne idée de le croiser. je hochais la tête, compréhensif. j'avais conservé une certaine méfiance, reconnaissant bien mon statut ici. j'étais un intrus sur les terres amérindiennes. je pouvais comprendre que le jeune homme ne me porte pas dans son cœur. surtout que j'étais en couple avec haley et celle-ci attendant notre enfant très tôt dans notre relation. Je t'ai pas tout dit... tu sais que je suis venue ici avec mon patron... bref... mon cousin a été violent envers moi... il m'a reprochée de trop me rapprocher de la civilisation et d'oublier mes racines... il a réussi à me faire plier comme une branche de roseau... maintenant j'ai peur de lui. Mes parents ne sont pas au courant et son père non plus. J'aimerais ne pas le croiser pendant ce séjour bien que, je sais que c'est impossible. Je ne veux pas crée un a priori en toi, peut-être qu'il sera agréable avec nous mais, je me devais de te le dire. je grimaçais légèrement. ce n'était pas tant son éventuel comportement avec moi qui me désolait, mais plutôt comment la relation entre les deux cousins s'étaient détériorée. j'aimerai pouvoir y faire quelque chose, bien que je doutais que ce soit possible. tu sais, ton cousin peut bien agir comme il le veut avec moi. je trouve juste ça dommage comment votre relation a tournée... je me doutais que haley devait en souffrir un peu, bien qu'elle ne m'en avait jamais parlée. peut-être ne l'assumait-elle pas ? ou alors, c'était trop pénible pour y penser ? j'espère que ça pourra s'arranger entre vous deux. tu avais l'air de tenir à lui la dernière fois que tu m'as parlé de lui. je m'adossais à un tronc, ne refusant pas une petite pause. parler et marcher en même temps était un peu plus éreintant qu'estimé. je laissais quelques secondes de silence passer, le temps de reprendre un peu plus mon souffle bien que vu comment je respirais, n'importe qui aurait pu penser que c'était peine perdue. mais ce n'était pas tant à ça que mes pensées allaient... ton ancien patron... il a été accueilli comment, ici ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Ven 10 Mar - 0:53
On marchait tranquillement et je faisais découvrir à Noah l'endroit qui m'avait vu grandir et la façon dont les gens vivaient. Rien n'avait changé, j'avais toujours les même image de quand j'étais enfant. Je connaissais chaque personne ici et je devais bien reconnaître que la plus part d'entre eux, nous regardais avec un air curieux. Je me doutais qu'ils avaient envie de venir parler avec nous mais, les amérindiens étaient plutôt respectueux et ne venait jamais si, on ne les avait pas invité ou regardé. Il avait que River qui pouvait se permettre de venir nous voir sans avoir été invité car, c'était le chef et nous étions sur ses terres. Noah voulu savoir où mon cousin vivait, je lui confiais qu'il vivait toujours avec son père un peu plus loin. Je laissais un léger silence s'installer entre nous avant de lui avouer que, j'avais peur de mon cousin à présent et de la raison de cette peur. Je ne voulais pas que Noah se méfie de lui mais, je préférais ne pas le croiser pendant notre séjour bien que, c'était peine perdu. Nous serions surement amené à manger ensemble pendant notre séjour. Il m'avait fait des excuses mais, je n'avais pas pu oublier ce qu'il avait été capable de faire pour une histoire d'étranger et de mon extérieurs. tu sais, ton cousin peut bien agir comme il le veut avec moi. je trouve juste ça dommage comment votre relation a tournée...j'espère que ça pourra s'arranger entre vous deux. tu avais l'air de tenir à lui la dernière fois que tu m'as parlé de lui. Je haussais un peu les épaules et souris légèrement. "Tu sais, je crois qu'il a toujours cru qu'on finirait ensemble..." Je fis une légère moue en imaginant la chose. J'avais du mal à comprendre comment il pouvait imaginer que j'aurais eu envie de vivre avec lui et de faire des enfants avec. Je regardais Noah s'appuyait sur un arbre et laissais mon inquiétude reprendre le dessus. Sa respiration n'était toujours pas rétablie malgré les soins de River. ton ancien patron... il a été accueilli comment, ici ? Je fronçais les sourcils, je n'avais pas vraiment envie de parler de ça, surtout pas maintenant que Noah n'était pas en forme mais, je devais bien répondre à la question. "On peut pas vraiment dire qu'il a eu un accueil chaleureux...Les gens n'avaient pas trop confiance en lui, il cachait beaucoup de chose sur sa personne. Et les gens, ont eu l'impression d'être dupé...Mais, ne va pas croire que ton accueil sera identique à la sienne, la situation est nettement différente. Tu es mon TEHILA et accessoirement futur père de mon bébé. Les gens auront forcément un grand respect pour toi. En plus, tu as la tête sur les épaules ce qui aide un peu plus." Je lui souris espérant avoir été rassurante car, je savais que Noah avait peur de la réaction de mon peuple vis à vis de lui. "Tu veux continuer à marché un peu ?" Demandais-je en voyant qu'il avait encore du mal à respirer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Ven 10 Mar - 3:23
en pensant évoquer une partie importante de sa vie, j'avais parler de son cousin à haley. ce que je ne me doutais pas, c'est qu'ils avaient désormais des rapports plutôt houleux, et que ma petite amie en venait même à craindre son propre cousin, ce que je trouvais regrettable. je ne le connaissais absolument pas, alors j'avais du mal à le juger, mais une chose était sûre : je ne souhaitais pas que haley se sente malmenée. de plus, je me fichais bien de ce que son cousin pouvait penser de moi, si ça lui permettait de bien se comporter avec la dickens. il pouvait me haïr tant qu'il voulait si cela lui permettait de bien traiter sa cousine. Tu sais, je crois qu'il a toujours cru qu'on finirait ensemble... je fronçais doucement les sourcils, un peu surpris par cette nouvelle. cela semblait tout autant dérouter haley, d'ailleurs. j'avais l'impression d'avoir soulevé une roche qui cachaient une multitude de surprises en évoquant le cousin de la jeune femme, et plus ça allait, moins je savais quoi en penser. je décidais ainsi de mettre ce sujet un peu en stand-by, pour rebondir sur l'ancien patron que haley avait emmené dans la tribu dans le but de réaliser un métrage. je questionnais mon interlocutrice sur comment cet homme avait été accueilli ici, surtout que je savais qu'elle avait eu une attirance pour lui à l'époque. j'étais bien différent du metteur en scène et les circonstances ne se ressemblaient pas non plus, mais nous avions tous les deux le point commun de ne pas être de cette tribu et d'y avoir été invité par haley. On peut pas vraiment dire qu'il a eu un accueil chaleureux... Les gens n'avaient pas trop confiance en lui, il cachait beaucoup de choses sur sa personne. Et les gens ont eu l'impression d'être dupé... Mais, ne va pas croire que ton accueil sera identique à la sienne, la situation est nettement différente. Tu es mon TEHILA et accessoirement futur père de mon bébé. Les gens auront forcément un grand respect pour toi. En plus, tu as la tête sur les épaules ce qui aide un peu plus. je souris doucement, résistant à la tentation d'embrasser la jeune femme. je n'étais pas fan des marques d'affection en public, et en plus, il y avait plein de personnes que je ne connaissais pas nous entourant, et j'ignorais comment ils réagiraient face à un baiser entre nous deux. alors je me contentais de me concentrer sur ma respiration, adossé au tronc d'arbre. est-ce que tu savais qu'il cachait beaucoup de choses sur lui ? questionnais-je, curieux, avant que l'américaine me demande si je souhaitais continuer de marcher. je hochais la tête à l'affirmative. ce n'était pas la tâche la plus évidente pour moi, mais je ne voulais pas nous priver de ce genre de moment. oui, continuons, prononçais-je ainsi, me redressant pour reprendre le chemin déterminé par haley. quand t'étais jeune, tu voulais faire ta vie ici ? demandais-je en observant les enfants qui couraient entre les maisons. je découvrais l'endroit où haley avait vécu, mais je me demandais à quoi elle ressemblait quand elle était enfant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Ven 10 Mar - 16:46
Nous avions finalement, pris le chemin de la tribu. Noah semblait intéressé de voir un petit peu l'univers qui m'avait vu grandir. J'avais bon espoir que ça lui fasse du bien et qu'ainsi il puisse reprendre son souffle. Mon petit ami me demanda alors soudainement où mon cousin habité et je lui avouais que, j'avais peur de lui maintenant. Je lui expliquais plus en détail qu'il avait tenté de me faire du mal à la suite de la visite de mon patron. Me reprochant d'être trop proche de la civilisation et de laisser les anciens et mes traditions de côté. Noah garda le silence reprenant sa respiration avant de me demander comment ce fameux patron avait été accueillit ici. Je lui expliquais qu'il avait caché beaucoup de chose et que les gens de la tribu avaient eu l'impression d'être dupé. Je rassurais le jeune homme qu'en aucun cas, il serait accueillit de la même façon que mon patron. est-ce que tu savais qu'il cachait beaucoup de choses sur lui ? Je secouais la tête "Non je n'en savais rien...Il avait beaucoup de chose qu'il cachait et je suis heureuse de mettre éloigné de lui." Je proposais à Noah qu'on continue un peu notre marché si, il en était capable. oui, continuons,quand t'étais jeune, tu voulais faire ta vie ici ? Je souris en voyant les enfants jouer et rire, je gardais ma main sur mon ventre, habitude que j'avais prise depuis mon deuxième mois de grossesse. Je haussais les épaules suite à la question de Noah. "Je ne crois pas que j'avais vraiment envie de faire ma vie ici...Je voulais voir du pays, pouvoir voyager et découvrir d'autre civilisation. C'est surement pour ça que j'ai choisis l'histoire comme cursus. Je rêvais d'étudier les différents cultures ancienne et de faire de merveilleuse découverte...Mais, on fait pas forcément son rêve d'enfant. Je pense que la vie me réserve des surprise agréable." Je reposais mon regard sur lui. "Surtout à tes côtés !" Je sourire alors qu'une petite fille que je connaissais bien courrait vers moi. Je m'accroupis pour la prendre dans mes bras, elle embrassa ma joue et glissa une fleur dans mes cheveux, comme elle avait l'habitude de le faire quand je rentrais puis, elle repartait rapidement jouer. Je me redressais gardant mon sourire avant de reporter mon attention sur Noah. "Est-ce que ça va mieux ? Si, tu veux, je peux te conduire à Denver au centre hospitalier." Je m'accrochais à son bras et embrassé sa joue. "Je n'ai pas envie que ça te fatigue d'avantage."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Dim 12 Mar - 4:35
à mesure de la promenade, je découvrais de plus en plus de choses sur haley. elle m'avait appris l'état de sa relation actuelle avec son cousin, puis comment son patron avait été accueilli ici. lorsqu'elle me dit que ce dernier avait beaucoup de choses à cacher, je demeurais plutôt intrigué. on avait tous notre petit jardin secrets ou des choses dont on était pas très fiers que l'on préférait passer sous silence. mais beaucoup de choses, ça me paraissait gros. ce patron ne devait pas être une personne très recommandable, à mon avis et j'étais bien heureux qu'il ne fasse plus partie de la vie de haley. Non je n'en savais rien... Il avait beaucoup de choses qu'il cachait et je suis heureuse de mettre éloignée de lui. moi aussi, répliquais-je, un sourire malicieux aux lèvres. je n'oubliais pas le fait que lors d'une soirée trop arrosée, la jeune femme m'avait avoué avoir des sentiments pour cet homme. qu'elle annonce une telle chose réduisait à néant le pouvoir qu'il pouvait avoir sur notre relation. je m'adossais à un tronc d'arbre pour améliorer un peu mon souffle, demandant à haley si elle avait souhaité faire sa vie ici lorsqu'elle était encore qu'une enfant. Je ne crois pas que j'avais vraiment envie de faire ma vie ici... Je voulais voir du pays, pouvoir voyager et découvrir d'autres civilisations. C'est sûrement pour ça que j'ai choisi l'histoire comme cursus. Je rêvais d'étudier les différentes cultures anciennes et de faire de merveilleuses découvertes... Mais, on fait pas forcément son rêve d'enfant. Je pense que la vie me réserve des surprises agréables. Surtout à tes côtés ! je souris doucement. c'était certain que la vie semblait parfois avoir un destin tout tracé pour nous, bien loin de nos rêves et nos souhaits. rien que cette grossesse inattendue le prouvait. j'aperçus une fillette s'approcher de haley pour agrémenter sa coiffure d'une fleur puis partir aussi rapidement qu'elle était venue. son passage m'amusait assez, tout en simplicité. Est-ce que ça va mieux ? Si, tu veux, je peux te conduire à Denver au centre hospitalier. je hochais la tête en signe de dénégation. ma respiration était toujours aussi difficile, mais je ne ressentais pas le besoin d'aller à l'hôpital. et puis, le mélange de river ferait sans doute effet plus tard. Je n'ai pas envie que ça te fatigue d'avantage. l'américaine déposa un baiser sur ma joue, avant que je ne réponde : non, ça va aller. ils ne feront rien de plus que river, tu sais. et puis, j'aurais bien le temps de me reposer quand on ira se coucher. en espérant que savannah ne nous réveille pas au beau milieu de la nuit. je me redressais, avant de questionner : alors, c'est quoi la suite ? il était vrai que j'étais fatigué et essoufflé, mais je voulais tenir bon pour haley et sa volonté de passer du temps au sein de sa tribu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Dim 12 Mar - 16:59
J'étais tellement bien dans la tribu que, j'avais finis par me confier un peu à Noah lui avouant que ma relation avec mon cousin n'était pas la plus belle qui soit et qu'il me faisait peur maintenant. Je rentrais un peu plus dans les détails, lui expliquant que lors de la visite de mon patron mon cousin avait fini par être violent avec moi me reprochant de trop flirter avec la civilisation moderne et de trop laisser les miens. Mon cousin avait fini par s'excuser mais, je préférais ne pas le voir ne sachant pas trop comment, il allait réagir face à Noah et au fait que j'étais maintenant enceinte. Car, le jeune homme avait fini par se mettre en tête que nous allions vivre ensemble et formé une famille alors que, je n'avais imaginé vivre avec mon cousin. Noah avait fini par me demander également comme mon patron avait été accueillit dans la tribu. Je lui expliquais que les gens n'avaient pas très confiance car, il avait caché beaucoup de chose. L'australien m'interrogea sur le fait de savoir si, j'étais au courant et j'expliquais que, je ne savais pas qu'il avait un passé aussi sombre à mon sens et que j'étais bien heureuse de ne plus avoir de contact avec lui. moi aussi Je souris me doutant bien que, Noah devait être soulagé de savoir que je n'avais plus de contact. Après tout, j'avais eu une attirance pour lui et j'avais avouer tout ceci à Noah un soir alors que j'avais trop bu. Mais, dans le même soir, j'avais fini par me jeter dans les bras du jeune homme et je ne regrettais pas du tout. Une petite fille que je connaissais bien s'approcha de nous et glissa une fleur dans mes cheveux avant de repartir aussi vite qu'elle était arrivé. Je souris à Noah alors qu'il avait reprit sa place appuyé contre un arbre pour reprendre son souffle. Je m'inquiétais un peu pour lui et lui fit par de mes inquiétudes et que si, il désirait je pouvais le conduire à Denver au centre médical. non, ça va aller. ils ne feront rien de plus que river, tu sais. et puis, j'aurais bien le temps de me reposer quand on ira se coucher. Je souris avant de hocher la tête pour indiquer à Noah que c'était lui qui décidé, je ne voulais pas le forcer et il savait mieux que moi, ce qui était bon pour lui. Je supposais qu'il devait faire souvent de légère crise dans ce style du moins, c'était la deuxième que je voyais bien que, moins violente que la première. alors, c'est quoi la suite ? Je regardais le ciel, le soleil était entrain de se coucher et nous étions dans la bonne période. Je glissais ma main dans la sienne et l'entraîna doucement avec moi. "J'ai un truc à te montrer, nous sommes pile dans la bonne période pour ça !" Je l'entraînais avec moi dans une petite clairière un peu plus loin que la tribu. Je m'assis au milieu et invita Noah à faire de même. "J'espère que tu n'as pas peur des insectes." Je souris un peu et jeta un rapide coup d’œil en l'air. Après quelques minutes, le soleil passait à travers les arbres et un petit bruissement d'aile se fit entendre. Un nuage orangé et noir apparût et des centaines de papillons monarque arrivèrent dans la clairière nous entourant et se posant parfois sur nous. Je levais la main alors que certains prenaient place sur ma peau. "C'est la grande migration...Ils viennent passé le printemps et l'été ici et vers fin août, ils repartent pour le Mexique." Je regardais Noah tout en souriant, j'espérais que pendant un petit moment ça nous fasse oublier les difficultés de la semaine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Lun 13 Mar - 0:56
j'avais décliné l'offre de haley de m'emmener au centre hospitalier de denver. je doutais que là-bas, ils puissent faire plus que river. et puis, j'avais confiance en le fait que le problème se résorbe de lui-même. je changeais ainsi de sujet en demandant à la jeune femme où elle désirait m'emmener dès à présent. je voyais bien qu'elle était sincèrement heureuse mais aussi sereine face au fait d'être de retour au sein de sa tribu. il y avait certes ce conflit avec son cousin, mais ce dernier ne s'était pas montré pour le moment, donc tout semblait bien aller. et voir haley aussi épanouie me faisait extrêmement plaisir. J'ai un truc à te montrer, nous sommes pile dans la bonne période pour ça ! je fronçais doucement les sourcils, intrigué, alors que la jeune femme m'attirait dans une clairière non loin de la tribu. elle s'installait sur un rocher et je l'imitais. J'espère que tu n'as pas peur des insectes. je ris doucement, avant de rappeler à mon interlocutrice : je suis australien. la faune sauvage voire mortelle, ça me connaissait. s'il fallait que j'ai peur des insectes, j'aurais jamais survécu en australie où le moindre être vivant peut être fatal si on ne le connaît pas assez bien. et puis, c'était cette connaissance envers les êtres vivants qui m'avait permis de toucher et caresser chayton sans crainte. le silence s'installa entre nous et le soleil vint éclairer la scène d'un autre angle. des bruissements d'ailes se firent entendre et bien vite, nous nous retrouvâmes entourés d'ailes orange et noires. je souris, émerveillé par ce spectacle peu commun. C'est la grande migration... Ils viennent passer le printemps et l'été ici et vers fin août, ils repartent pour le Mexique. quelques papillons vinrent se poser sur la main de haley et je ne pus m'empêcher de penser que c'était dommage que savannah ne soit pas là pour voir tout ceci. cela lui donnerait des étoiles plein les yeux. je posais un délicat baiser sur la joue de la jeune femme avant de commenter : c'est magnifique. je n'osais pas parler trop fort, de peur de faire fuir les insectes. et puis, ce moment avait quelque chose de magique. mes yeux se posèrent sur un papillon qui atterrit sur ma main, confiant. c'est bientôt parti pour 4 000 km de vol pour eux, prononçais-je, ne quittant pas du regard la bestiole. le monarque faisait partie de l'un des plus grands migrateurs au niveau des papillons. après tout, il ne portait pas un tel nom pour rien, il avait beaucoup de qualités impressionnantes. tu savais que les papillons n'avaient pas de poumons ? demandais-je à haley, avant de lever ma main pour que l'insecte résidant sur ma peau soit davantage au niveau de ses yeux. ils respirent par les orifices sur leur abdomen. ils sont appelés stigmates d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Lun 13 Mar - 13:36
Je voulais que Noah passe un moment aussi agréable que moi et qu'il se sent chez lui. Je savais que les gens de la tribu prendraient le temps d'apprendre à le connaître et qu'il l'apprécierait autant que moi. Bon, je n'étais peut-être plus vraiment objective vu que j'étais totalement amoureuse de lui. Alors que sa respiration ne semblait pas vraiment passé, je proposais à Noah de le conduire à l'hôpital, offre qu'il déclina très rapidement voulant continuer de voir des choses dans les alentours. Je l'entraînais donc avec moi dans une clairière et pris place au milieu sur un rocher, tout en lui demandant si, il avait peur des insectes ou pas. je suis australien. Je ris à cette remarque, effectivement c'était difficile pour un australien d'avoir peur des insectes, reptiles et autres animaux. Des bruissements d'ailes firent leur apparition alors que le soleil passé à travers les arbres. Un nuage de papillon monarque apparût autour de nous et caressais nos corps. J'étais contente d'être dans la période de la migration et de pouvoir offrir cette magie à Noah. Je lui expliquais donc la raison de la centaine de papillons qui nous entourais et admiré certains individu qui avait pris place sur ma main sans crainte et en toute confiance. c'est magnifique. Je souris en voyant le regard de Noah qui semblait émerveillé par le spectacle. C'était aussi cette raison qui, me faisait aimer cet endroit. Un endroit qui m'avait vu grandir et m'avait offert bien des spectacles. La nature était généreuse à qui prenait le temps de la regarder un peu. tu savais que les papillons n'avaient pas de poumons ? Je secouais la tête pour indiquer que je n'en savais rien et regardé le papillon posé sur la main de Noah. ils respirent par les orifices sur leur abdomen. ils sont appelés stigmates d'ailleurs. Je souris et levé à mon tour la main pour admirer de plus prêt l'anatomie des papillons. "Je ne sais pas si c'est très pratique...Comment font-ils pour respirer quand il y a de la poussière ?! Enfin, ils ont résisté jusqu'à présent alors, il doit avoir des qualités à ne pas avoir de poumon..." Je n'avais jamais vraiment pris le temps d'étudier les papillons ou autres insectes d'ailleurs. Je reposais mon regard sur Noah qui était entouré de petites ailes orange et noir. "Tu as étudié les insectes ?" Demandais-je curieuse de savoir comment il connaissait ce détail. "A moins que, tu étais un papillon dans une vie antérieur." Je ris légèrement à ma remarque avant de reprendre mon sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Lun 13 Mar - 20:06
haley m'avait emmené vers une clairière, où, une fois le soleil l'atteignant d'un certain angle, de nombreux papillons monarques se réunirent. je les observais virevolter autour de nous deux, émerveillé par ce moment si unique. quelques papillons osèrent se poser sur nous, et je surélevais ma main de manière à observer l'un d'entre eux de plus proche. leurs ailes étaient toujours magnifiques, si vibrantes par leurs couleurs. et puis ces papillons étaient dotés d'une taille qui les rendaient bien plus impressionnants que leurs congénères. faisant la conversation, je demandais à haley si elle savait que les papillons ne détenaient pas de poumons, tout en lui expliquant qu'ils respiraient par des stigmates recouvrant leur abdomen. la jeune femme observa de plus près un des insectes, me faisant comprendre d'un geste de la tête qu'elle venait de l'apprendre. Je ne sais pas si c'est très pratique... Comment font-ils pour respirer quand il y a de la poussière ?! Enfin, ils ont résisté jusqu'à présent alors, il doit y avoir des qualités à ne pas avoir de poumon... je souris. j'avais toujours adoré ce côté de haley de se soucier de la composition de certaines choses. certaines personnes auraient pu trouver ça étrange, ou s'en moquer. haley, elle, pensait au bien-être des papillons en énonçant les difficultés qu'ils pouvaient rencontrer en ayant un tel système respiratoire. honnêtement, moi-même je n'y avais pas pensé. j'imagine que les petits poils qu'ils ont autour leur permettent de filtrer un peu l'air qu'ils respirent... supposais-je. je n'en avais aucune idée, il s'agissait d'une simple théorie. il faudrait que je me renseigne sur la question. Tu as étudié les insectes ? je ris légèrement, ce qui me provoqua une petite quinte de toux. A moins que, tu étais un papillon dans une vie antérieure. je ris à nouveau, lançant un regard complice à mon interlocutrice. aucun des deux. j'ai juste lu ça quelque part. ça fait partie des nombreux faits que je connais qui ne servent pas vraiment. mais dès que je vois l'occasion de les partager, je le fais. ça ne changeait pas une vie, mais la culture générale pouvait avoir du bon, non ? à ton tour de m'apprendre quelque chose. défiais-je alors que le papillon sur ma main reprenait son envol.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Lun 13 Mar - 21:25
La clairière était maintenant remplis de papillon et nous assistions à ce magnifique spectacle. La magie de la nature avait fini par opérer et je pouvais sentir mon corps se détendre. Certains papillon s'étaient posés courageusement sur nous et je profitais de ce petit contact doux sur mon épiderme. Noah m'informa que les papillons n'avaient pas de poumons et qu'ils respiraient par des petits orifice situé au niveau de leurs abdomen. Je relevais la main pour voir le papillon sur ma main et fit remarqué à mon petit ami que ça ne devait pas être très pratique surtout avec la poussière. j'imagine que les petits poils qu'ils ont autour leur permettent de filtrer un peu l'air qu'ils respirent... Je reposais mon regard sur Noah et hochais la tête avant de lui demander si, il avait étudié les insectes ou si lui même avait été un papillon dans une vie intérieur. Le jeune homme se mit à rire dans une quinte de toux. aucun des deux. j'ai juste lu ça quelque part. ça fait partie des nombreux faits que je connais qui ne servent pas vraiment. mais dès que je vois l'occasion de les partager, je le fais. ton tour de m'apprendre quelque chose. Je souris en réfléchissant un peu à ce que j'allais bien pouvoir lui apprendre. Je regardais les papillons autour de nous et trouva une information que j'espérais il ignorait. "Est-ce que tu connais la médecine du papillon ?" Demandais-je avant de reprendre rapidement. "Le papillon nous apporte la compréhension des cycles et des rythmes de la transformation et de la manifestation. Il participe de manière très proche aux éléments de l’air, représente les vents de l’esprit, le changement, la métamorphose, et ce qui provoque tout ça, la pensée de Dieu, la pensée de l’Homme, l’aspect mental et intellectuel de l’être. Il peut nous apporter la capacité de voir clair et de percevoir dans quelle dynamique nous nous trouvons, dans la manifestation de nos idées et de nos projets. Dans la vie du papillon, il y a l’oeuf, et ensuite la chenille, la chrysalide et le papillon. Ainsi en est-il de tout ce que l’on manifeste dans le monde physique: d’abord nous vient l’idée de ce que l’on veut manifester...l’œuf, puis il s’agit de trouver les outils pour le réaliser...la chenille qui mange plusieurs fois son poids dans une journée, de rassembler ces outils et les raffiner, les mettre au point dans le calme et la solitude...le cocon, enfin de le réaliser et le partager...le vol du papillon. Une personne qui comprend cette réalité peut mieux conduire la réalisation de vastes projets." Je terminais ma phrase en souriant à Noah en espérant lui avoir appris quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Mar 14 Mar - 0:04
en voyant tous ces magnifiques papillons monarques autour de nous, j'avais fait part à haley du fait inusité que ces insectes ne possédaient pas de poumons. je l'informais qu'ils respiraient grâce à des stigmates recouvrant leur abdomen puis la mettais au défi de m'apprendre quelque chose à son tour. rapidement, la jeune femme me fit une explication quant à la signification que pouvait représenter le papillon ainsi que les différentes périodes de sa vie et les parallèle que l'on pouvait en faire face aux constitutions de notre monde. je l'écoutais attentivement, me demandant toutefois où haley avait pu entendre telle chose et d'où semblait venir cette philosophie, cette manière de considérer les choses. car si j'avais énoncé un fait scientifique, je pensais que haley allait plus dans le culturel et le traditionnel, ce qui était hautement intéressant. je souris doucement, avant de lui demander : et tu as lu ça où ? je plongeais mon regard vert dans les yeux de la jeune femme et laissais filer quelques secondes afin qu'elle me réponde. puis, une question me traversant l'esprit, j'osais l'interroger, surtout que je me sentais plus à l'aise au sein de cette clairière, assez loin des autres membres de la tribu qui pourraient me juger et que je pourrais peut-être offenser involontairement par mes propos ou mes interrogations. est-ce qu'il y a des deux-esprits dans ta tribu ? si ce genre d'individus étaient presque persécutés dans notre civilisation - si l'on pouvait appeler ça du civisme... -, ils étaient davantage chéris au sein des tribus amérindiennes. cependant, ils étaient également rares, touchant que 2% de la population mondiale réellement. en fait, grosso modo, il était aussi rare pour un Homme d'être ainsi que d'avoir les cheveux roux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Mar 14 Mar - 0:41
Au milieu des papillons, Noah m'avait expliqué qu'ils ne possédaient pas de poumon et respiraient grâce à des stigmates sur leur abdomen. Il me mit rapidement au défi de lui apprendre un fait nouveau, je réfléchis un moment avant de lui expliquer le totem du papillon. Une fois fini, je remarquais le regard vert de Noah se poser sur moi un sourire sur les lèvres. et tu as lu ça où ? Je relevais ma main toujours couverte par un papillon. "C'est le totem du papillon et la médecine de cet insecte...Celui qui le possède fera de grande chose dans sa vie. Je ne l'ai pas lu c'est River qui me l'a appris." Je souris avant d'ajouter. "C'est comme ça qu'on transmet les enseignements chamanique par la voix et non par les livres." J'approchais un peu ma main de mon visage regardant d'un peu plus prêt encore le papillon qui semblait être à son aise. "Désolé mon ami mais, il faudra bien que tu retourne avec les tiens...Je ne peux pas t'adopter." Je reposais doucement ma main et je remarquais le regard de Noah toujours sur moi. Je rapprochais mon visage du sien un petit air espiègle. est-ce qu'il y a des deux-esprits dans ta tribu ? Je levais un sourcil un peu étonné qu'il soit au courant de ce genre de chose. Le papillon quitta ma main et je posais mes bras sur mes genoux pour être un peu plus proche encore du visage de Noah. Je secouais la tête: "Il y a du en avoir mais, je n'en ai jamais rencontré ici. J'en ai vu dans d'autre tribu par contre..." Je marquais une légère pause. "Pourquoi ça t'intéresse ? Je suis d'ailleurs surprise que tu connaisse les deux esprits." Je ris un peu avant d'ajouter. "Mmh Monsieur Rutkowski vous êtes plein de surprise !" J'avançais encore un peu mon visage avant de poser mes lèvres sur les sienne profitant d'être un peu à l'écart de la tribu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Mar 14 Mar - 1:06
attentif, j'avais écouté l'information que me délivrait haley. par la suite, toutefois, j'étais curieux de savoir d'où cette information provenait, si bien que je demandais à ma petite amie où elle avait lu telle chose. C'est le totem du papillon et la médecine de cet insecte... Celui qui le possède fera de grandes choses dans sa vie. Je ne l'ai pas lu c'est River qui me l'a appris. je baissais les yeux, réfléchissant à tout ce que venait de me livrer haley. est-ce que c'est le totem que possède river ? questionnais-je. sur certains sujets, j'avais tendance à être aussi curieux que savannah. si l'enfant que portait haley héritait de cette caractéristique de ma part, nous risquons fortement de nous arracher les cheveux. C'est comme ça qu'on transmet les enseignements chamanique par la voix et non par les livres. je hochais la tête, un fin sourire étirant mes lippes. j'avais assumé que haley avait apprit cela par un livre, étant donné qu'elle lisait beaucoup. ça m'apprendrait à généraliser. mon regard se posa sur la silhouette de la jeune femme qui invitait le papillon à reprendre le cours de sa route. alors que je croisais son regard, je l'interrogeais sur les deux-esprits, ce qui semblait d'ailleurs interloquer haley, vue son expression. Il y a dû en avoir mais, je n'en ai jamais rencontré ici. J'en ai vu dans d'autres tribus par contre... Pourquoi ça t'intéresse ? Je suis d'ailleurs surprise que tu connaisses les deux esprits. je souris doucement, rompant le contact visuel avec ma petite amie pour porter mon attention sur les quelques papillons toujours présents. Mmh Monsieur Rutkowski vous êtes plein de surprises ! haley déposa un baiser sur mes lèvres que je prolongeais, avant de prononcer malicieusement : si ça me donne ce genre de récompenses, je vais essayer de te surprendre plus souvent... je conservais mon sourire, avant de reprendre : tu sais quel rôle ils avaient dans ces tribus, les deux-esprits que tu as vus ? j'avais lu qu'ils avaient toujours des rôles importants, tels que chaman, médecin, ou même ceux à la tête de leurs armées. mais je préférais avoir confirmation avec l'expérience directe de haley.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Mar 14 Mar - 1:40
J'avais délivré une information à la suite de la mise au défi de Noah de lui apprendre quelque chose. J'étais resté dans les papillons mais, avait délivré une information plus spirituelle que scientifique. Noah m'avait rapidement demandé si, je l'avais lu quelque part et je lui confiais qu'en réalité, c'était River le chef de la tribu qui me l'avait appris. est-ce que c'est le totem que possède river ? s'informa soudainement mon petit ami. Je secouais la tête en souriant. "Non, ce n'est pas celui-ci mais, lorsqu'on est dans le chamanisme on doit connaître les multiples visage des animaux et des insectes. On doit apprendre leur médecine et ainsi pouvoir reconnaître son animal totem. River a un animal totem puissant qui prouve son statut de chef au sein de la tribu. Il possède l'aigle comme animal totem, c'est le messager du monde des esprits ainsi que le pouvoir de clairvoyance et j'en passe." Je marquais une courte pause avant de reprendre. "Chaque personne de la tribu possèdent un animal totem...Pour ma part c'est le faucon, il me permet d'être habiles pour reconnaître les signes que nous donne la nature. Cette capacité correspond à la médecine du faucon qui est le messager des esprits de la nature. Ceux qui ont la médecine du faucon ont une grande responsabilité, puisque celui-ci voit l’ensemble des situations. Il n’est pas comme la souris qui doit coller son nez sur les choses pour les sentir avec ses moustaches afin de les comprendre. Lui voit les paysages de très haut, il voit tout, se souvient de tout, et sa vie est remplie de compréhension. Il doit donc apprendre à partager avec les autres afin de les aider à voir plus grand et plus loin. Ceci est parfois un défi pour le faucon qui par nature est souvent un être solitaire. Mais il faut faire l’effort de transmettre les signes et les messages que l’on reçoit, car un don qui ne sert pas, un talent qui n’est pas utilisé peuvent parfois stagner et créer des problèmes. Pour celui qui porte la médecine du faucon, les rappels et les signes sont clairs et limpides. Lorsque le moment de partager est venu, il le sait. C’est sa médecine, la magie du faucon." J'invitais ensuite le papillon sur ma main à reprendre sa vie et alors qu'il s'envolait, je me rapprochais de Noah tandis qu'une nouvelle question fut irruption. Il voulait savoir si, la tribu possédait des deux esprits. Un peu surprise, je lui indiquais que pour l'heure, il n'y en avait pas ici. Je finis par lancer sur le ton de la plaisanterie qu'il était surprenant avant de poser mes lèvres sur les siennes. si ça me donne ce genre de récompenses, je vais essayer de te surprendre plus souvent...tu sais quel rôle ils avaient dans ces tribus, les deux-esprits que tu as vus ? Je souris tout en réfléchissant essayant de me souvenir de tout ça. "Et bien, il me semble que l'un d'entre eux était donneur de nom aux nouveaux nés et l'autre thérapeute de couples." J'étais surprise que Noah s'intéresse à ça mais, plutôt contente qu'il est envie d'en savoir plus. "Tu n'as pas entendu parlé de la princesse We'wha ?" Je marquais une courte pause avant de me redresser un peu. "C'était une zuni amérindienne du nouveau mexique. C'était une deux esprits très célèbre, elle a été invité à Washington en 1886 pour représenter son clan et lorsque les médias on apprit que c'était un homme, il y a eu tout un scandale autour de ça. Elle a eut quelque soucis, surtout de santé, on pense que c'était de la sorcellerie pour la punir." Je ne savais pas trop si, ça pouvait intéresser Noah mais, j'aimais tellement partagé les nombreuses histoires qu'une fois lancé, je ne faisais plus vraiment attention à mon auditoire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Mar 14 Mar - 18:54
la conversation s'orienta sur les totems, sujet que haley avait sélectionné lorsque je l'avais mise au défi de m'apprendre quelque chose de nouveau. avec les totems, elle tapait dans le mille. elle m'en avait certes déjà parlé, mais il faut dire que je n'avais jamais lu auparavant sur la question et j'avais un peu de misère à assimiler cette grande partie du peuple amérindien. cependant, j'écoutais attentivement les explications de la jeune femme, puis lui demandais si river possédait le totem du papillon. elle me répondit par la négative, me disant que river avait le totem de l'aigle ainsi que ses caractéristiques. puis, elle m'expliqua que chaque membre de sa tribu avait un animal totem. le sien était le faucon, ce que je savais déjà. et à mesure de ses paroles, elle me livrait quelques informations propres à chaque totem. et ta mère a quel totem ? questionnais-je. je savais son rôle au sein de la tribu, mais j'ignorais son totem.

puis, continuant sur la culture amérindienne, je questionnais haley quant aux deux-esprits, demandant s'il y en avait dans sa tribu. la jeune femme répondit par la négative mais me confia en avoir déjà rencontré dans d'autres tribus. ainsi, je surenchérissais en l'interrogeant quant au rôle de ces derniers au sein de ces tribus. je savais qu'ils avaient généralement un rôle important au sein d'une tribu, vu qu'ils étaient chéris et considérés comme de forts atouts, étant donné qu'ils avaient, selon eux, deux regards sur le monde : celui de l'homme et de la femme. Et bien, il me semble que l'un d'entre eux était donneur de noms aux nouveaux-nés et l'autre thérapeute de couples je souris doucement, avant que ma petite amie ne m'évoque la princesse We'wha ainsi qu'une partie de son histoire. oui, je connaissais. c'est par son histoire que j'ai appris sur les deux-esprits. elle les représentait un peu populairement, je pensais. tu veux rester encore un peu ici ? demandais-je alors que les papillons semblaient continuer leur route sans trop s'occuper de nous.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Mar 14 Mar - 21:50
J'étais partie dans l'explication des animaux totem à la suite du défis de Noah. Je ne sais pas trop pourquoi, j'avais choisis de parler de tout ceci mais, j'aimais bien pouvoir lui partager ça. Il m'avait demandé si River avait le totem du papillon et je lui expliquais rapidement que non et qu'il possédait celui de l'aigle. J'en profitais pour lui indiquer que chaque personne dans la tribu avait un totem et que pour moi par exemple, mon totem était le faucon. J'expliquais un peu en quoi il consistait, histoire que Noah soit au courant de tout ceci. et ta mère a quel totem ? Je souris voyant que Noah semblait vraiment intéressé par tout ceci. J'étais contente de pouvoir lui partager tout ceci. "Ma maman possède le serpent, les personnes qui possèdent l’énergie du serpent ont beaucoup d’énergie guérisseuse, car ils ont accès à une force primordiale qui est à la base de toute vie." Je terminais en souriant alors que Noah me demandait si je connaissais les deux esprits et si, il y en avait dans ma tribu. Je lui indiquais que non, actuellement, il n'y en avait pas mais, j'avais eu l'occasion d'en rencontrer. Je lui expliquais le rôle qu'ils jouaient après qu'il mets posé la question. Je terminais en lui demandant si, il connaissait la célèbre princesse Zuni. oui, je connaissais. c'est par son histoire que j'ai appris sur les deux-esprits. Je hochais la tête un sourire toujours sur les lèvres. tu veux rester encore un peu ici ? Je regardais autour de moi avant de reposer mon regard sur Noah. "On peut rester encore un peu si tu veux...J'aime bien cet endroit, je le trouve reposant et on dirait que ta respiration va mieux depuis que les papillons sont arrivés." Je ris légèrement avant de venir me blottir dans ses bras collant mon dos contre son torse. J'entrelaçais mes doigts au sien et embrassé le dos de sa main gauche. "Les derniers jours, ont pas été simple..." Lançais-je en parlant du bouleversement de notre petite vie avec l'annonce de la mort des parents de Savannah.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Mar 14 Mar - 23:32
la conversation s'était orientée sur les totems et j'écoutais attentivement toutes les informations que me délivrait haley. je posais les interrogations auxquels je n'avais que peu de moyens de savoir, tel que le totem de river et nahima. néanmoins, je n'osais pas en demander davantage sur d'autres aspects des tribus amérindiennes, craignant avoir trop l'air ignare ou ridicule. j'informais haley que je connaissais l'histoire de la princesse Zuni, c'était d'ailleurs par son intermédiaire que j'avais appris l'existence des deux-esprits et tout ce que je connaissais sur eux aujourd'hui. elle avait composé en quelque sorte mon fil directeur sur cette partie de mes connaissances. un silence s'installant entre nous, je demandais à la jeune femme si elle voulait que nous rebroussions le chemin ou tout simplement aller ailleurs. On peut rester encore un peu si tu veux... J'aime bien cet endroit, je le trouve reposant et on dirait que ta respiration va mieux depuis que les papillons sont arrivés. je souris doucement. ma respiration était encore difficile, mon souffle restant court, mais le fait de me reposer dans cette clairière qui apportait une certaine sérénité aidait absolument. haley s'installa plus confortablement contre moi, ce qui me confirma l'idée que de son côté, elle n'était pas contre rester ici encore un petit moment. on reste encore un peu alors... concluais-je, avant qu'un nouveau silence nous envahit, enlaçant le calme et la tranquillité de l'endroit. ça faisait du bien, de se retrouver ainsi après autant de précipitations et drame dans notre vie. ça nous permettait de souffler, ironiquement. Les derniers jours ont pas été simples... je haussais les sourcils, approuvant. c'est le moins qu'on puisse dire... je songeais à savannah et ses parents désormais décédés. je ne les avais jamais rencontrés, vus ni même parlés. ce qui était assez fou lorsqu'on pensait que je m'occupais de leur enfant depuis janvier. j'espérais que la fillette ne me pose jamais de questions sur ses géniteurs d'ailleurs, car je ne pourrais jamais l'informer, et honnêtement, je n'étais pas très intéressé par eux. je trouvais ça déjà choquant comment ils avaient traités leur fille, même s'ils avaient leur raison et je m'efforçais de ne pas les critiquer. ton père a l'air de bien gérer la disparition de son frère... fis-je remarquer. si savannah avait eu des moments où elle semblait inconsolable, christopher cachait bien son deuil à mes yeux. ce que je trouvais plutôt admirable, sincèrement, car j'étais persuadé ne pas pouvoir en être capable si je venais à perdre l'une de mes sœurs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Mer 15 Mar - 0:22
J'adorais pouvoir partager des choses avec Noah et encore plus quand il s'agissait des traditions amérindienne.J'étais partie sur l'explication des totems en lui délivrant l'animal totem de River ainsi que le mien. Chaque animal totem correspondait à une partie du caractère de la personne ou à son statut au sein de la tribu. Noah voulait savoir le totem de ma mère et je lui expliquais qu'elle était serpent et que son animal lui permettait d'utiliser les méthodes de guérison. Mon petit ami me demandait ensuite si, je connaissais des deux-esprits et si, il y en avait dans la tribu. J'avais déjà eu la chance d'en rencontrer mais, actuellement dans notre tribu, il n'y en avait pas. J'expliquais le statut des deux que j'avais pu rencontrer car, les deux esprits avaient toujours une place très importante dans les communautés amérindienne. Je finis par lui demander si, il avait entendu parlé de la princesse Zuni célèbre deux esprits. Noah m'informait qu'il avait étudié le sujet justement grâce à cette personnalité. Un silence s'installa quelques instants. Je profitais encore un peu de la vue des papillons tandis que Noah me demandait si, je voulais rester encore un peu ou si, on allait ailleurs. Je finis par me blottir dans ses bras lui indiquant que j'aimais cet endroit qui était reposant et magique. on reste encore un peu alors... Une nouvelle fois, le silence s'invita entre nous. Je crois que nous n'avions pas vraiment besoin de parler, juste de profiter mais, je finis tout de même par le briser trouvant que les jours d'avant, n'avaient pas été des plus simple. c'est le moins qu'on puisse dire...ton père a l'air de bien gérer la disparition de son frère... Je hochais la tête, c'est vrai qu'on allait enterré son frère et il n'avait pas l'air plus chagriné que ça. "Mon père a toujours caché ses sentiments. Même pour l'enterrement de ses parents, je ne l'ai pas vu pleuré. Certains invités on même insinués qu'il n'avait pas de cœur...Sauf qu'il ne le voit pas lors de la Thanksgiving, période où mes grands-parents sont décédés...Il se plonge dans l'alcool et fini le repas au fond du jardin à genoux dans l'herbe. Je sais qu'il pleure mais, je n'ai jamais osé le prendre dans mes bras préférant lui lancé un peu sa dignité." Je soupirais un peu. "Je pense que ce sera pareil ce soir ou demain soir lorsqu'il aura réalisé qu'il a perdu un membre de sa famille...Ils n'étaient pas vraiment proche et ne s'appréciaient pas vraiment mais, je suppose que ce genre de chose sont mise de côté quand la mort se faufile sournoisement entre deux personnes..." Un bruit attira mon attention et je tournais la tête rapidement vers l'entrée de la clairière. Mon cousin se tenait entre les arbres, je fronçais un peu les sourcils et aperçu la silhouette d'une jeune femme avec lui. "Oh...Pardon Haley, je savais pas que tu étais ici..." Je resserrais un peu mes mains contre celle de Noah, nerveuse de ce face à face. Mon cousin s'avança et je reconnu immédiatement la jeune femme à son bras. Nous n'avions jamais été amies, elle ne supportait pas que je sois issu d'un père américain. Elle me toisa un moment puis posa son regard sur Noah un sourire en coin qui ne me plaisait pas du tout. "C'est pas grave..." Lançais-je à celui que j'avais pendant un temps considéré comme mon frère. "Noah je te présente Chogan mon cousin et Yepa..." Je regardais mon cousin qui saluait de la main Noah tandis que sa copine lui faisait un petit signe en rougissant. "...Pathétique..." lâchais-je finalement, attirant l'attention de la jeune femme qui semblait étonné. "Il y a un soucis Haley ?" s'inquiéta la jeune femme. Je tentais de me contrôler un peu mais, c'était tout de même compliqué car, je voyais clairement qu'elle tentait de faire du charme à Noah dans sa façon d'être. "Peut-être bien oui..." Je la regardais s'accroupir à ma hauteur et faire une petite moue fausse. "J'ai entendu dire que tu te retrouvais avec un enfant de six ans et que tu étais enceinte...Quel dommage que tu gâche ainsi ta vie ! Pourtant, la tribu semblait voir en toi une personne importante et tu as tout gâché." Un sourire en coin se dessinait sur mes lèvres alors qu'elle prenait son visage de peste. "Si fondé une famille c'est gâché sa vie alors ma pauvre tu risque de rester très longtemps seule ! Et ce n'est pas en se vautrant dans les draps de la moitié des hommes de la tribu que tu deviendras une personne importante ! Jouer les prostituées n'a jamais permis de faire carrière...Oups ! Excuse-moi, j'avais oublié que tu avais des difficultés scolaire et que ton esprit fonctionnait mal ! Je comprends mieux maintenant pourquoi tu écartes les cuisses à tout vas !" Je fronçais les sourcils agacé par sa présence et par celle de mon cousin qui, n'osait rien dire. La jeune femme se redressa outré cherchant une réplique à me lancer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Mer 15 Mar - 2:47
le silence s'était installé entre nous, imposant calme et tranquillité. après quelques minutes ainsi, haley commenta que les derniers jours avaient loin d'être évidents pour nous deux. j'approuvais, tout en remarquant que le père de la jeune femme semblait cependant bien gérer son deuil, ce qui était une bonne chose à mon sens. néanmoins, haley m'informa que son géniteur était plutôt de ceux qui cachent leur sentiment et prennent aussi du temps à réaliser les faits. en effet, pour le décès de ses parents, il refaisait en quelque sorte son deuil chaque année à la période où ils avaient disparu en s'enivrant énormément. je grimaçais, m'imaginant la scène, tandis que ma petite amie me disait qu'il fallait aussi prendre en compte le fait que son père et son oncle n'étaient pas très proches. j'avais assez de mal à considérer deux frères ne s'entendant pas, ayant quatre soeurs pour lesquelles je ferais n'importe quoi. cependant, je reconnaissais que chaque famille avait son histoire différente et chaque personne réagissait à sa manière également avec ses proches. un jour à la fois... commentais-je. c'était un peu ma phrase fétiche dans les temps durs. une journée par une journée, une heure par une heure s'il le fallait. on verrait bien de quoi l'avenir était fait et on gérerait ce qu'on peut gérer en temps et en heure.

j'aperçus par la suite deux silhouettes pénétrer la clairière. à la réaction de haley qui serra davantage mon poignet, je me doutais que l'homme était son fameux cousin. cependant, il semblait plus distant qu'agressif. il était accompagné d'une femme d'à peu près son âge que j'imaginais comme étant une amie proche ou une petite amie. il s'excusa auprès de sa cousine, déclarant qu'il pensait que l'endroit était désert. je souris doucement alors que haley me présenta aux deux autres et me retenais de donner une poignée de mains en voyant les deux amérindiens stoïques, me faisant signe à distance. je pouvais comprendre, chaque culture était différente, j'avais seulement freiné mon réflexe de donner une poignée de main à chaque fois que je rencontrais quelqu'un pour la première fois. Pathétique... je me tournais vers haley, ne saisissant pas ce qu'il y avait de pathétique dans la situation. apparemment, je n'étais pas le seul, puisque la femme du nom de yepa lui demanda si elle avait un souci. à mesure des secondes, je sentais l'animosité s'installer dans la clairière. manifestement, même les monarques sentaient le danger puisqu'ils étaient de moins en moins nombreux autour de nous. J'ai entendu dire que tu te retrouvais avec un enfant de six ans et que tu étais enceinte... Quel dommage que tu gâches ainsi ta vie ! Pourtant, la tribu semblait voir en toi une personne importante et tu as tout gâché. je fronçais les sourcils, trouvant cette yepa aussi dure dans ses propos que culotté. de quoi se mêlait-elle et comment osait-elle juger ainsi ?! elle me semblait hautement irrespectueuse. Si fonder une famille c'est gâcher sa vie alors ma pauvre tu risques de rester très longtemps seule ! Et ce n'est pas en se vautrant dans les draps de la moitié des hommes de la tribu que tu deviendras une personne importante ! Jouer les prostituées n'a jamais permis de faire carrière... Oups ! Excuse-moi, j'avais oublié que tu avais des difficultés scolaires et que ton esprit fonctionnait mal ! Je comprends mieux maintenant pourquoi tu écartes les cuisses à tout va ! haley... prononçais-je pour adoucir ma petite amie enflammée. elle avait démarré au quart de tour. je pouvais difficilement lui en vouloir, vu comment notre interlocutrice avait été ignoble. mais je ne pensais pas que ça lui valait la peine de s'énerver autant contre une telle fille. si yepa semblait avoir eu le bec cloué, chogan finit par mouver ses lèvres, un regard acide sur ma personne. au moins yepa ne se fait pas souiller en permanence en partageant son lit avec des blancs. est-ce que tu comptes nous en amener un chaque semestre haley ? on peut largement s'en passer. je percevais son intense dédain et je ne savais pas ce qui me hérissait le plus : le fait que chogan me considère comme un être plus bas que terre, ou qu'il parle ainsi de sa cousine. n'était-il pas sensé l'aimer ? et il a fallu que tu tombes enceinte de celui-là maintenant. tu fais de mieux en mieux. sache que ce que tu portes... je ne voulais cependant pas entendre plus de l'avis de chogan sur notre enfant. à mesure des secondes, il me révoltait, faisant marteler mon coeur contre ma poitrine. ne va pas plus loin. le mis-je en garde, aussi autoritaire que glacial. je n'étais pas là pour créer le conflit, mais je n'allais pas laisser cet homme cracher sur ma famille, même s'il en faisait partie, d'une certaine façon. que tu ne m'apprécies pas sur ces terres, très bien, mais sache que j'y suis invité donc il faudra que tu t'y fasses le temps que je sois là. ensuite, haley est bien assez forte pour décider par elle-même de ce qu'elle souhaite et ton rôle n'est certainement pas de la critiquer mais de la soutenir, si tu l'aimes autant que tu lui prétendais. pour ce qui est de notre enfant, je te rappelle que haley n'est pas issue de deux parents amérindiens, ce qui ne l'empêche pas d'avoir une valeur inestimable au sein de sa tribu et d'être quelqu'un d'extraordinaire. vous auriez grand besoin d'en prendre de la graine, tous les deux. mon regard passa de chogan à yepa. je m'efforçais de paraître telle une force tranquille, bien qu'intérieurement, je bouillais de rage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Mer 15 Mar - 3:21
Notre tranquillité fut très vite dérangé par deux individus, mon cousin Chogan et une fille qui ne m'avait jamais apprécié et que je n'appréciais pas non plus...Yepa. Si on avait pu donner un nom à notre relation j'aurais dis que c'était mon ennemie. Elle avait toujours voulu ma place et avait toujours fait en sorte de m'écraser mais, étrangement, elle n'avait jamais réussi. Lorsque, j'étais partie en Angleterre, elle avait profité de mon éloignement pour se rapprocher de mon cousin qui avait vu en elle une très bonne amie. Elle avait pensé m'atteindre en jouant l'amie présente et toujours fidèle mais, je possédais quelque chose qu'elle n'avait pas...Les liens du sang avec mon cousin. Très rapidement, la tension monta dans mon corps et je restais à l'affût du moindre comportement de la jeune femme. Elle avait cette fâcheuse habitude de draguer les hommes. La connaissant et sachant parfaitement qu'elle avait toujours voulu ce que je possédais, je restais sur mes gardes prête à contrer le moindre comportement suspect vis à vis de Noah. D'ailleurs, ça ne tarda pas et très rapidement la jeune femme prit un comportement impoli essayant de mettre en avant ses atouts ou que sais-je. Je laissais glisser entre mes lèvres un seul mot qui attira immédiatement l'attention sur moi. Yepa s'accroupit face à moi et avec fierté, elle me lança sa petite tirade aussi pathétique qu'elle. Je n'étais pas du genre à me replier sur moi-même lors des conflits, je fonçais tête baisser et ne faisait pas attention à mes paroles. La vérité était bien plus blessante que des attaques sur le physique ou autre. Je contemplais Yepa se relever bouche bée de ce que je venais de dire. Je perçu la voix de Noah qui se voulait douce mais, les événements continués de grimper en flèche et mon cousin prit rapidement la parole pour défendre cette idiote. au moins yepa ne se fait pas souiller en permanence en partageant son lit avec des blancs. est-ce que tu comptes nous en amener un chaque semestre haley ? on peut largement s'en passer. Un sourire mauvais se dessina sur mes lèvres tandis que le membre de ma famille qui avait le plus compté à mes yeux continué de parler. et il a fallu que tu tombes enceinte de celui-là maintenant. tu fais de mieux en mieux. sache que ce que tu portes... Je n'avais pas l'intention de plier cette fois et la louve à l'intérieurs de mon corps était entrain d'hurler. La voix de Noah me ramena à la réalité du moment. ne va pas plus loin. que tu ne m'apprécies pas sur ces terres, très bien, mais sache que j'y suis invité donc il faudra que tu t'y fasses le temps que je sois là. ensuite, haley est bien assez forte pour décider par elle-même de ce qu'elle souhaite et ton rôle n'est certainement pas de la critiquer mais de la soutenir, si tu l'aimes autant que tu lui prétendais. pour ce qui est de notre enfant, je te rappelle que haley n'est pas issue de deux parents amérindiens, ce qui ne l'empêche pas d'avoir une valeur inestimable au sein de sa tribu et d'être quelqu'un d'extraordinaire. vous auriez grand besoin d'en prendre de la graine, tous les deux. La voix de mon petit ami était tranchante et glacial et j'avais rarement eu l'occasion de l'entendre ainsi. Je pensais que l'histoire serait régler mais, de toute évidence, mon cousin avait des choses à dire. "Tu devrais demander l'autorisation avant de parler ! Sache qu'ici les esprits voient d'un mauvais œil ta présence ! Tu devrais tenir ton blanc en laisse Haley !" J'écoutais mon cousin faisant un léger geste avec ma main pour lui dire d'abréger, faisant mine également d'être fatigué et de bailler. "Ne joue pas à ce jeu Haley...Rappelle toi comment ça a fini la dernière fois que tu as osé me tenir tête. Et tu si crois que c'est lui qui va te sauver !" Mon cousin et Yepa se mirent à rire, j'en profitais donc pour me relever histoire d'être à bonne hauteur. Je me plantais face à Chogan. Il faisait environ une tête et demi de plus que moi mais, je sentais que la colère avait eu raison de ma lucidité. "C'est la deuxième fois ! Deuxième fois que tu me fais un affront ouvertement ! Je t'ai pardonné la première mais, cette fois-ci tu as été trop loin dans tes propos et tes attaques. Ne t'approche plus jamais de ma famille ! Sache que tu n'en fais plus partie à mes yeux...Tu as voulu jouer et bien bravo tu as gagné ! Si, je t'entends prononcer le moindre mot en rapport à ma famille ou à moi-même, je me ferais une joie de t'empêcher de reprendre la parole. Je me souille peut-être toutes les nuits dans le lit d'un blanc comme tu le dis mais, moi au moins j'ai choisis une personne qui m'aime et sur qui je peux réellement compter. Toi, tu as rien, tu crois que c'est ta petite amie mais, en réalité tout ce qu'elle souhaite c'est posséder ce que j'ai et me faire du mal." Je relâchais mon cousin qui m'avait jeté un regard noir et je savais parfaitement que les choses pouvaient mal tourner mais, cette fois, je ne comptais pas me laisser faire. Il décolla son corps de l'arbre et plongea son regard dans le mien, j'étais déterminé à ne pas lâcher, je voulais lui tenir tête. Une douleur intense se fit sentir sur ma joue et ma tête se tourna légèrement, avec le mouvement mes cheveux étaient venu couvrir mon visage. Je posais rapidement ma main sur ma joue et compris tout de suite que mon cousin venait de me mettre une claque. Un peu surprise mais, loin de me démonter, je frottais un peu ma joue "Bravo, tu frappe les femmes enceinte maintenant...Tu devras rajouter ça sur ton curriculum vitae..." Je reculais en faisant quelque pas en arrière pour éviter une nouvelle attaque de sa part. Je perçus rapidement dans ses yeux de la culpabilité mais, je ne voulais plus le pardonner maintenant. Il avait été trop loin sur ce coup. Je remarquais également que Yepa avait largement prit ses distances ne voulant pas être mêlé à cette histoire, finalement, elle était peut-être pas aussi bête que je le pensais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Lun 20 Mar - 23:58
j'avais l'habitude d'être une force tranquille. généralement, lorsqu'on m'insultait ou l'on me provoquait, je restais autant de marbre que possible tout en répliquant toutefois de manière intelligente. toutefois, en face de moi, le cousin de haley faisait preuve d'une stupidité épatante, ainsi qu'une immaturité sans limite. il me semblait fermé d'esprit, arrogant et même raciste. Ne joue pas à ce jeu Haley... Rappelle-toi comment ça a finit la dernière fois que tu as osé me tenir tête. Et si tu crois que c'est lui qui va te sauver ! je fronçais les sourcils. en plus, l'amérindien se permettait de menacer ouvertement sa propre cousine ? j'hallucinais du comportement de cet homme qui creusait désormais le sol au niveau de mon estime. haley fusa vers chogan et yepa, avant de les asséner de ses paroles. C'est la deuxième fois ! Deuxième fois que tu me fais un affront ouvertement ! Je t'ai pardonné la première mais, cette fois-ci tu as été trop loin dans tes propos et tes attaques. Ne t'approche plus jamais de ma famille ! Sache que tu n'en fais plus partie à mes yeux... Tu as voulu jouer et bien bravo tu as gagné ! Si, je t'entends prononcer le moindre mot en rapport à ma famille ou à moi-même, je me ferais une joie de t'empêcher de reprendre la parole. Je me souille peut-être toutes les nuits dans le lit d'un blanc comme tu le dis mais, moi au moins j'ai choisi une personne qui m'aime et sur qui je peux réellement compter. Toi, tu as rien, tu crois que c'est ta petite amie mais, en réalité tout ce qu'elle souhaite c'est posséder ce que j'ai et me faire du mal. j'étais de nature rancunière, et honnêtement, maintenant que je découvrais qui était réellement chogan, je ne comprenais même pas pourquoi haley lui avait pardonné ne serait-ce qu'une seule fois. j'écoutais la jeune femme assurer à son interlocutrice qu'il ne faisait plus partie de sa famille et qu'il valait mieux pour lui qu'il évite de lui chercher des noises, tout en lui ouvrant davantage les yeux sur la situation qu'il avait et dont il se permettait de se vanter. parce que franchement, plus les minutes passaient, plus j'avais pitié pour cet homme. un bruit de claquement violent mis mes sens en alerte toutefois et je remarquais bien vite que le cousin n'avait pas jugé mieux que de frapper un membre de sa famille. mon sang ne fit qu'un tour et je renvoyais la violence du jeune homme d'un coup de poing aussi puissant que mes forces pouvaient être capable. chogan virevolta sur lui-même avant de s'écraser contre l'arbre et finir sur le sol, sa petite amie émettant un cri stupéfait. j'avais les jointures en feu mais une sentiment de bien-être s'immisçait déjà en moi. bientôt, il ferait part à de la culpabilité, mais en ce moment-même, j'étais très satisfait de moi. j'avais rendu la monnaie de sa pièce à un moins que rien qui nous provoquait depuis un bon quart d'heure et nous agressait verbalement, puis physiquement. surtout que c'était hautement minable de s'attaquer à une femme, lorsqu'on était un homme. je me retenais presque de ne pas réitérer mon geste et affubler l'amérindien de ma force à nouveau. cependant, celui-ci restait au sol, étrangement docile bien que je l'entendais pester et grommeler à sa petite amie. je posais ma main dans le creux du dos de haley, m'assurant une fois convaincu que chogan ne poserait plus de problème pour l'instant. ça va ? la joue de la dickens était déjà écarlate par le choc, ce qui accentua ma colère.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Mar 21 Mar - 19:19
Mon cousin avait trouvé judicieux de venir nous chercher des noises. Je trouvais que son comportement était de pire en pire et le voir avec cette Yepa qui ne voulait rien d'autre que me ressembler, m'insupporté au plus haut point. Après avoir trouvé judicieux de s'attaquer à Noah et de commencer les menaces sur ma personne, j'avais finis par me lever pour remettre les points sur les i. J'étais une personne plutôt tranchante lorsque j'étais en colère et il ne fallait pas trop me chercher. J'indiquais à Chogan ses vérités, j'avais mal dans le fond de moi car, nous avions partagé tellement de chose ensemble. Mais, il avait tout balayé du revers de la main et ne semblait plus penser à notre enfance. Je terminais en lui faisant moi-même une menace, je ne voulais plus le voir et je ne voulais pas qu'il s'approche de ma famille. C'était terminé, je ne pouvais plus le considérer comme faisant partie intégrant de mon univers et des gens qui comptaient pour moi. Je terminais ma réplique espérant qu'ainsi, il nous laisserait tranquille mais, il leva rapidement la main pour venir l'abattre sur ma joue. La douleur me saisit immédiatement et ma tête avec la force du geste se trouva forcé de suivre le mouvement. Mes cheveux toujours sur mon visage, je félicitais le jeune homme d'avoir osé porter la main sur moi. Je n'eus pas le temps de réagir que Noah venait à peine de lui enfoncer son poing dans le visage. Je regardais mon cousin reculer avec la force du geste et venir tomber le long de l'arbre derrière lui. Yepa émit un léger son de surprise avant de se précipiter sur lui. Je relevais la tête et remis un peu d'ordre dans mes idées et dans ce qu'il venait de se produire. ça va ? J'avais les larmes au bord des yeux mais, je ne comptais pas pleurer devant ce type qui avait osé me frapper. Je hochais la tête tout en posant ma main sur ma joue qui devait être bien rouge. "...Oui..." Un bruit attira mon attention et je remarquais mon oncle Len qui s'avançait vers nous. Il s'arrêta devant moi et me prit dans ses bras avant de tendre sa main à Noah pour lui dire bonjour. Il se retourna ensuite vers son fils et l'attrapa par le t-shirt pour le soulever avec une facilité qui pouvait faire peur. "J'ai honte de toi ! Lever la main sur ta cousine et en plus, insulter son conjoint ! Ta mère aurait honte de toi si, elle te voyait." Mon oncle le remis sur ses jambes avant de le pousser en direction de la tribu. "Dépêche toi de rentrer ! Crois moi que River va bien s'occuper de ton cas !" Il s'arrêta une nouvelle fois devant nous et retira ma main en faisant une petite moue. "Je suis désolé...J'ai honte..." Lança t-il à mon attention et à celle de Noah. "On va lui mettre du plomb dans la tête !" Il sourit doucement avant de me serrer une fois encore dans ses bras. "Tu es éblouissante Haley, je suis content de te voir." Il s'éloigna un peu et posa son regard bleu sur Noah. "J'espère qu'on aura l'occasion de discuter ensemble...Et merci pour la correction à mon fils. Il ne l'a pas volé celle-là." Len se mit à rire légèrement pour détendre un peu l'atmosphère avant de retourner vers son fils pour le prendre par le col du t-shirt et de le traîner en dehors de la clairière. Je posais mon regard sur la jeune femme qui fit une petite courbette pour paraître encore digne avant de s'éloigner de nous. Je tournais mon corps vers Noah et me blottis dans ses bras, appuyant mon visage contre son torse, m'autorisant cette fois, à pleurer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Mar 21 Mar - 22:59
chogan faisait définitivement partie de ma liste noire. autant j'avais entendu chèrement parler de lui par haley, autant le voir se comporter en face de moi m'avait fait l'abhorrer. je trouvais cet homme tout simplement abominable. arrogant, insolent, irrespectueux et sectaire. j'ignorais s'il était toujours comme ça, si sa copine le rendait ainsi ou si le fait qu'il aperçoive sa cousine en ma compagnie qui faisait de lui un être aussi abjecte, mais dans tous les cas, je ne regrettais aucunement de lui avoir asséner un violent coup de poing. c'était sans doute le premier coup de poing que je donnais de toute ma vie et un sentiment de satisfaction comme de justice m'avait étreint. j'avais protégé ainsi l'honneur de ma petite amie et estimais avoir remis à sa place chogan. je savais pertinemment que moi-même, ici, je n'étais qu'un invité, et attaquer un membre direct de la tribu m'attirait probablement des soucis. mais je ne pouvais laisser passer l'attitude du garçon. c'est comme si je le cautionnais, et ça, c'était impossible.

j'avais posé une main rassurante dans le dos de haley pour m'assurer qu'elle se portait bien tandis que son cousin était toujours au sol, yepa à ses côtés. la joue de l'américaine était désormais écarlate et je voyais à ses traits tirés et son regard que les larmes n'étaient pas loin. j'aperçus un homme pénétrer la clairière de manière plutôt fracassante. il semblait plutôt frénétique par toute la situation, prenant haley dans ses bras, puis me serrant une main, pour retourner vers chogan qu'il relevait sur le sol comme s'il s'agissait d'une vulgaire poupée de chiffon. J'ai honte de toi ! Lever la main sur ta cousine et en plus, insulter son conjoint ! Ta mère aurait honte de toi si, elle te voyait. Dépêche toi de rentrer ! Crois-moi que River va bien s'occuper de ton cas ! j'étais plutôt soulagé d'être épargné pour l'instant. techniquement, j'avais agi pour défendre haley ainsi qu'une partie de mon honneur, mais la violence n'était pas connue pour résoudre les conflits intelligemment. j'entendis chogan nous adresser ses excuses et faisant écho à l'autre homme que je devinais être son père en avouant qu'il avait honte. mon visage demeurait fermé. je n'étais pas quelqu'un qui pardonnait facilement, en fait, j'étais plutôt rancunier à l'extrême. et cette fois-ci, non seulement le garçon s'était attaqué à moi, il avait aussi osé lever la main sur la femme que j'aimais et qui portait mon enfant. je perçus l'amérindien déclarer qu'il mettrait du plomb dans la tête de son fils avant d'étreindre une dernière fois haley et la complimenter. l'adulte tourna ensuite les talons pour repartir vers la tribu avec sa progéniture, nous remerciant pour la correction de celle-ci au passage, ce que je trouvais à la fois étrange et rassurant. je m'attendais à des ennuis, non pas des louanges. cependant, ce n'était pas ce qui me préoccupait le plus. je sentais bien que la jeune femme à mes côtés n'en menait pas large, d'ailleurs, une fois les autres hors de vue, je la sentis se tourner pour se blottir dans mes bras. je refermais mes bras autour de son corps et caressais doucement ses cheveux, déposant un baiser sur son front. j'en voulais énormément à chogan pour mettre ma petite amie dans de tels états, mais je savais que rejeter ma frustration sur son cousin n'aiderait pas à consoler haley. honnêtement, je ne trouvais pas vraiment les mots non plus pour panser sa peine, alors je me contentais d'être présent et essayer de la réconforter physiquement en lui montrant mon amour et ma présence. ça va aller. murmurais-je. ce genre de comportement de sa part ne risque pas de se reproduire. j'avais quand même bon espoir qu'il s'agisse d'une phase ou autre de chogan et qu'il redeviendrait le cousin que haley portait jadis dans son coeur, et non cette brute infecte qu'il était devenu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Mar 21 Mar - 23:18
Les événements avaient prit une tournure que, je n'aurais jamais pu imaginer. Chogan, ce cousin que j'avais aimé comme un frère avec qui j'avais passé des moments mémorable venait de lever la main sur moi. J'avais du mal à comprendre ce qui pouvait se passer dans sa tête, pourquoi agissait-il ainsi alors que, nous avions grandis ensemble et qu'il avait toujours été adorable avec moi. Sa haine pour les autres était vraiment impressionnante et je ne comprenais pas ce qui avait pu le pousser à agir comme ça face à eux. Surtout que, Noah ne s'était nullement montré agressif avec lui et qu'il était toujours près à faire un effort pour être agréable avec ma famille. Je n'avais pas eu le temps de réagir que Noah venait de lui mettre un violent coup de poing qui fit perdre l'équilibre à Chogan qui, s'écrasait lourdement sur le sol. Comme-ci, il avait trouvé son maître mon cousin resta au sol pendant que Noah venait prendre de mes nouvelles. Ma joue devait être bien rouge et elle me brûlait douloureusement. Mon oncle arriva rapidement dans la clairière ayant honte de son fils. Je le soupçonnais d'avoir assisté à la scène et de ne pas avoir eu le temps de réagir entre la claque et le coup de poing. Len, mon oncle, n'indiqua nullement à Noah qu'il avait mal agit au contraire, il semblait satisfait de voir que mon petit ami avait défendu sa femme et son honneur. Je les regardais s'éloigner alors que Chogan formulait des excuses. Je n'avais que faire maintenant de ses excuses, je ne voulais plus y croire et je ne voulais plus pardonner c'était trop facile. Une fois, le groupe loin de la clairière, je me retournais pour me blottir dans les bras de Noah et laisser les larmes couler le long de mes joues. ça va aller. ce genre de comportement de sa part ne risque pas de se reproduire. Je hochais la tête essayant de calmer un peu ma tristesse. Ce n'était pas tellement la claque qui me faisait pleurer mais, plus le fais de voir que j'avais perdu mon cousin. J'essuyais un peu mes yeux avec mes mains et redressais un peu la tête. "Je pense...qu'on devrait rentrer..." J'avais envie de me réfugier dans ma chambre et de ne plus en sortir. Surtout qu'avant d'arriver à ma chambre, il aurait l'épreuve de ma mère et autant dire qu'elle allait rapidement voir mon état. J'enroulais mes bras autour du cou de Noah pour me serrer encore à lui et profiter de sa présence comme réconfort. "Merci d'être venu à mon secours." Je ne pensais pas que Noah pouvait faire preuve d'autant de force mais, j'appréciais vraiment son geste même-ci la violence n'était pas une solution pour régler les conflits.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Mer 22 Mar - 23:29
le calme s'installait de nouveau dans la clairière, jurant parfaitement avec toutes les mésaventures précédentes. il me semblait même étrange de penser qu'il n'y avait pas si longtemps que ça, nous étions entourés de monarques dans un moment plutôt serein et magique. il avait fallu que tout soit d'une certaine façon gâché par l'arrivée de chogan et sa petite amie yepa. j'avais désormais une opinion très fâcheuse du garçon, et je pense que je ne pourrais sans doute jamais lui pardonner d'avoir levé la main sur haley. à mes yeux, je respecterai certes le lien de parenté qu'il y avait entre les deux cousins, mais je n'aurais sans doute jamais d'affection pour cet amérindien. je tentais de consoler haley en l'étreignant et caressant doucement ses cheveux, lui assurant que tout cela était derrière nous désormais et que ce genre de comportement de la part de chogan ne se reproduirait plus. ça me faisait mal de voir à quel point cela atteignait la jeune femme, et je savais qu'en l'occurrence la blessure physique devait être moindre comparée à celle émotionnelle. je sentais finalement la jeune femme essuyer ses yeux pour les relever vers moi. Je pense... qu'on devrait rentrer... j'acquiesçais, effaçant délicatement les dernières traces de larmes sur le visage de porcelaine de mon interlocutrice. une fois l'ouvrage terminé, haley vint se serrer contre moi, ses bras autour de mon cou. Merci d'être venu à mon secours. je ris légèrement sans joie, avant de rappeler : j'aurais jamais pu rester les bras croisés... je posais un doux baiser sur les lippes de l'américaine et la suivais vers la demeure de ses parents. je pensais que le repos que l'on aurait cette nuit serait sans nul doute bien mérité, avec les journées que nous passions ces derniers temps. je fermais la porte derrière haley, lançant un dernier coup d'oeil à l'extérieur désert pour le moment. je ne savais même pas quelle heure il était, avec tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Sujets similaires
-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Yannick Noah
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» Noah n'a pas perdu son coup droit légendaire...
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autre Part :: Flashback & Flashforward-
Sauter vers: