AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE FORUM DÉMÉNAGE ICI !!

[flashback] Take me home where I belong (Noah)

 :: Autre Part :: Flashback & Flashforward Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Lun 27 Mar - 21:58
J'écoutais le notaire lire le testament et au fur et à mesure, je découvrais que j'héritais d'une très grosse somme d'argent ainsi que d'une petite fille de six ans. J'étais un peu perplexe face à tout ceci et je ne savais pas si, je devais réellement accepter l'argent. Le notaire proposa de faire une pause et je regardais mes parents ainsi que ma tante et la grosse dame sortir du bureau en compagnie du notaire. Noah me demanda discrètement ce que je comptais faire et je lui indiquais que, j'allais adopter Savannah mais, que je n'étais pas sur pour l'argent. Le notaire réapparût et m'invita à son bureau pour que je signe les papiers et que je lui donne ma décision. J'expliquais rapidement au notaire que j'acceptais de devenir la représente légale mais, que tout de même un million de dollars était une énorme somme. Le notaire trouva les mots et je finis par m'incliner et j'acceptais l'argent et la petite fille. Je retournais vers Noah une fois les papiers signé et j'attrapais la main de Savannah avant de sortir du bâtiment. J'étais contente que tout ceci soit enfin fini et je respirais une grand bouffé d'air. Je regardais Noah qui s'appuyé sur la bmw et lui souris. Il semblait partie dans ses pensées et je profitais un peu du silence. Savannah avait voulu monter dans la voiture et j'avais pris place sur la banquette arrière. Elle était venu poser sa tête sur mes genoux et je caressais ses cheveux. Ma mère arriva rapidement on pensait aller au snack manger quelque chose avant de repartir à la salle, vous voulez venir aussi ? Je posais mon regard sur la petite fille sur mes genoux et je secouais la tête. "Je pense qu'on va rentrer mangé à la maison...Savannah est fatigué et elle a besoin de se reposer." Ma mère hocha la tête et me tendit les clés de la maison. Elle posa rapidement un baiser sur la joue de l'enfant avant de retourner vers la voiture où mon père attendait. Je fouillais dans mon sac et tendit les clés de la bmw à Noah. "Tu nous conduis ?" Lançais-je en souriant alors que Savannah était entrain de s'endormir. J'avais besoin d'un peu de calme et prendre la direction d'un restaurant n'était pas le plus judicieux à mon sens. Je préférais nettement être dans la maison familial.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Lun 27 Mar - 23:03
le rendez-vous du notaire s'était terminé et je m'étais appuyé sur la bmw du père de haley sans pour autant m'y installer. j'avais envie de profiter du soleil ainsi que de l'air frais. à force de passer d'événements aussi importants tous confinés dans des pièces, je savourais le fait d'être à l'extérieur, libre. ma petite amie s'installa avec savannah à l'arrière de la voiture, l'enfant semblant de plus en plus fatiguée. j'entendais nahima proposer qu'on aille manger au snack du coin avec eux, mais haley déclina l'offre, annonçant qu'elle préférait que l'on rentre chez eux afin que savannah puisse se reposer. j'avouais que cette option me plaisait bien, ça nous serait bénéfique de passer un peu de temps ensemble et tranquilles. j'inspirais profondément, je commençais moi-même à sentir la fatigue, bien que je savais pertinemment que contrairement à la fillette, j'étais incapable de dormir en pleine journée. mais déjà, manger un peu ferait du bien. Tu nous conduis ? j'attrapais les clefs de la voiture avec un sourire en coin. ça me remontait un peu le moral de pouvoir prendre le volant de la bmw, il fallait dire que j'aimais énormément conduire et je n'avais jamais eu l'occasion d'avoir une telle voiture sous mes directives. je m'installais sur le siège du conducteur et attendais que haley et savannah soient en sécurité à l'arrière de la voiture. je découvrais un peu le gps afin d'obtenir les directions vers la demeure familiale et finis par prendre la route. je me rendais compte que c'était aussi la première fois que je conduisais sur le sol américain, n'ayant eu à me déplacer en voiture qu'en australie auparavant. ça fait bizarre de conduire aux états-unis, commentais-je en suivant les directives du gps. j'étais prudent donc ça n'avait rien d'effrayant que je sois novice sur le sol américain, mais tout de même. je finissais par garer la voiture devant le domicile des dickens, tout le monde sain et sauf. je rendais les clefs à haley une fois que l'on était de nouveau chez ses parents. je soupirais doucement. l'après-midi ne faisait que débuter, pourtant, j'avais l'impression d'avoir vécu toute une vie ce matin. tu veux aller te reposer ou tu veux manger avant ? questionnais-je. avec ce genre d'existence, je ne savais plus trop quel besoin allait devant l'autre. savannah semblait dormir debout, ce qui semblait assez évident dans son cas. j'allumais la cafetière dans tous les cas et une fois que le liquide fut coulé et bien chaud, j'en servais deux tasses. je savais que haley voulait éviter d'en boire avec sa grossesse, mais elle avait le droit à une tasse par jour. et vu ce qu'elle venait d'apprendre, un café ne serait certainement pas du luxe. tiens, tu l'as bien mérité. lui dis-je en lui tendant la tasse et déposant un baiser sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Lun 27 Mar - 23:24
Enfin à l'extérieurs du bâtiment, je sentais Savannah être de plus en plus fatigué. J'ouvrais la voiture pour qu'elle puisse entrer à l'intérieurs et j'en profitais pour m'asseoir sur la banquette arrière. Noah semblait partie dans ses pensées et pour le moment, je ne voulais pas le déranger. La petite fille posa sa tête sur mes genoux et je caressais doucement ses cheveux tandis que ma mère arrivait pour nous proposer de mangé au snack. Je déclinais l'offre préférant nettement rentrer chez eux pour pouvoir manger au calme. Je donnais les clés du véhicule à Noah pour qu'il nous ramène dans la tribu. Je remarquais son sourire en coin et j'étais plutôt amusée de le voir aussi satisfait de prendre le volant. J'attachais ma ceinture de sécurité et fit de même avec Savannah bien qu'elle avait gardé sa position allongé. Mon petit ami pianota sur le gps avant de prendre la route en direction de la maison familiale. ça fait bizarre de conduire aux états-unis, Je relevais la tête et le regardais dans le rétroviseur avant de sourire un peu. C'est vrai que Noah, n'avait jamais eu l'occasion de quitter l'Australie. On pouvait dire que sa vie était plutôt mouvementé depuis que nous étions ensemble et j'espérais qu'il ne le regrette pas.

J'étais soulagé de voir la grande bâtisse en bois et la forêt qui l'entouré. La matinée avait été rude et j'avais envie de me ressourcer un peu dans une nature calme et sauvage. Je détachais Savannah et la sortie de la voiture avec une certaine difficulté. Je finis par la prendre dans mes bras et la porter. Elle appuya sa tête sur mon épaule son doudou serrait entre nos corps. tu veux aller te reposer ou tu veux manger avant ? Je posais mon sac à main sur la table de la salle à manger. "Je préfère manger avant, je sens bien que le bébé n'a pas eu suffisamment avec les amuses bouche...Je vais coucher Savannah, je reviens." Je montais les escaliers toujours la petite fille dans mes bras. J'étais soulagé de pouvoir la déposer dans le lit de la chambre d'amis. Je la regardais rouler sur le matelas et glisser son pouce dans sa bouche, l'oreille de Krolik coincé dans sa main. Un sourire se dessina sur mes lèvres et je quittais la pièce. Avant de redescendre, je passais dans ma chambre pour retirer la robe noire ainsi que mon soutien gorge et détacher mes cheveux histoire d'être un peu plus à l'aise. J'enfilais une robe ample blanche et je profitais d'être chez mes parents pour retrouver le contact du bois sous mes pieds. Je redescendais trouvant Noah dans la cuisine deux tasses de café bien remplit. tiens, tu l'as bien mérité. Je souris en répondant à son baiser avant d'attraper la tasse et de boire une gorgée de son contenue. J'ouvrais ensuite le frigo pour voir ce qu'il pouvait nous offrir à manger. "Mmh...Il y a du Peach Cobbler !" Je sortais le plat contenant le gâteau et le posé sur l'îlot central de la cuisine avant de remettre mon nez dans le frigo. "Oh et du Chile Colorado !" Je sortais le plat de viande en sauce, un sourire satisfait sur les lèvres. "Deux plats typique du Colorado ! Tu vas pouvoir goûter la gastronomie américaine." Je ris un peu en attrapant deux assiettes et je lançais le micro-onde pour réchauffer le chile.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 224
◈ Age : 27
◈ Orientation Sexuelle : J'aime les Femmes
◈ Côté Coeur : En couple avec Haley depuis novembre 2016.
◈ Enfants : Partage une garde sur savannah (six ans), foetus de 4 mois
◈ Profession : Urbaniste
Né à Bowen, en Australie - A vécu à Sydney de 2008 à 2016 - Retour à Bowen en septembre 2016 - Arrivée à Avalon le 20/02/17

◈ Crédits : delancey
Je suis un habitant d'Avalon.
Mar 28 Mar - 1:38
une fois de retour à la maison des dickens, j'avais demandé à ma petite amie si elle souhaitait se reposer ou plutôt manger. elle m'annonça qu'elle avait besoin de se sustenter surtout qu'ils étaient tout de même deux à coexister dans son corps. je souris doucement alors qu'elle partit coucher savannah dans la chambre d'amis. pendant ce temps, je préparer le café, essentiel à notre survie. j'en servais deux tasses généreuses pour ne pas dire combles et en tendait une à haley, lui assurant qu'elle l'avait bien méritée. je déposais un baiser sur ses lèvres avant qu'elle ne se dirige vers le réfrigérateur à la recherche de quoi manger. Mmh... Il y a du Peach Cobbler ! Oh et du Chile Colorado ! Deux plats typiques du Colorado ! Tu vas pouvoir goûter la gastronomie américaine. je ris doucement. en effet, je n'étais pas étonné qu'il s'agisse de deux plats locaux car je n'en avais jamais entendu parler. et à leur allure, je n'en avais jamais vu non plus. je m'installais près du buffet derrière la fenêtre pendant que la nourriture réchauffait dans le micro-ondes. je profitais de la sensation de la caféine. je sentais que mes nerfs étaient un peu plus aiguisés, avec toutes ces péripéties et le manque de sommeil. franchement, j'avais hâte que l'on puisse se poser un peu et vivre un peu plus normalement. bien que d'une certaine manière, ça nous en ferait des choses à raconter à nos proches d'ici plusieurs années. j'aidais haley à mettre la table pour nous deux et annonçais : fais-toi plaisir, surtout que tu manges pour deux. et faut bien qu'il ou elle expérimente un peu la nourriture de chez toi. sans doute ce fœtus était trop grand pour goûter quoi que ce soit, mais d'une manière ou d'une autre, les nutriments de cette alimentation lui parviendront, donc je n'étais pas tant dans le faux que ça. je m'installais en face de haley à table et tapotais quelques secondes nerveusement sur la table. c'était le premier moment depuis que l'on était levé que l'on passait rien que tous les deux et il y avait quelque chose qui me travaillait depuis qu'on avait décidé que j'allais accompagner haley et savannah ici, bien que je n'avais jamais trouvé le temps ni la manière pour le lui confier. ça va sans doute te paraître stupide et complètement décalé par rapport à ce qui se passe... commençais-je. je marquais une pause, il y avait ça aussi. le fait que je m'imaginais mal raconter ça à haley alors qu'on était en train de gérer deux décès violents. d'ailleurs, rien que d'y penser j'hésitais à continuer. je lançais un coup d’œil à mon interlocutrice, prêt à faire marche arrière. néanmoins, elle semblait attendre la suite et je doutais qu'elle me laisse rebrousser le chemin. j'inspirais profondément avant de lancer, incertain, comme si je craignais me recevoir des éclats à la figure : avant que je sorte avec mon ex, j'ai jamais eu de problème avec l'idée d'aller chez les autres. en fait, il y a un bon nombre de personnes chez qui j'ai dormi plusieurs nuits par-ci par-là sans que ça pose aucun problème à qui que ce soit et ça s'est toujours bien passé. je grimaçais doucement. j'hésitais toujours de parler de mon ex à haley, parce que je redoutais qu'elle pense que je lui donne quelconque importance, alors qu'ici vraiment, elle n'en avait aucune. pire, j'aurais souhaité ne jamais avoir cette histoire. quand je me suis mise avec mon ex, ça a toujours été des torrents de reproches sur mon attitude envers elle et envers sa famille. des reproches qu'on m'avait jamais vraiment faits avant, ou du moins, personne ne s'en était jamais plaint. du genre, le fait que je participais pas assez aux conversations. dans leur tête ce n'était pas parce que je n'avais rien à dire, ou que je préférais écouter, c'était parce que je les dédaignais ou je ne sais pas quelle idiotie ils pensaient. enfin, ils prenaient toujours un trait de mon caractère pour le tourner le pire possible, en faire de moi une sorte d'ordure que je n'étais pas spécialement. ce qui était frustrant puisque je suis pas du genre à apprécier faire du mal aux gens ou à m'en moquer qu'on pense mal de moi... si bien que même si c'est un seul groupe de personnes sur dix que j'ai connu dans mon passé, je peux pas m'empêcher de redouter maintenant que ça se reproduise. je marquais une nouvelle pause. j'avais balancé ça comme l'on retire un pansement d'un coup sec pour éviter la douleur et ne pas reculer. je ressentais un peu de culpabilité de mettre ça sur la table maintenant alors qu'il y avait beaucoup de choses à gérer et je ne voulais pas que ça fasse un problème de plus sur lequel se prendre la tête. je voulais surtout être honnête avec haley et qu'elle mette peut-être une explication sur certaines réticences que j'avais. ce n'était pas tant de la réserve ou de l'indifférence, c'était simplement la peur d'être mal vu et critiqué en voulant que bien faire. tout ça pour dire que même si ça se passe bien avec tout le monde ici jusqu'à présent, je t'avoue que ça me fait flipper la possibilité que ça finisse comme avec elle et sa famille à elle... je sais que vous êtes bien différents, et dieu merci, mais c'est juste quelque chose que je continue à craindre malgré moi. je me rendais à l'évidence qu'il y avait beaucoup de casseroles que je traînais de cette relation et aussi de réflexes et conséquences. si haley m'avait connu quelques années plus tôt, elle aurait eu à faire à un noah beaucoup moins sur la défensive. à mesure de ma relation avec elle je redevenais de plus en plus moi-même, mais il y avait encore quelques traumatismes que je conservais et qui prenaient plus de temps à s'effacer. je soupirais doucement, comme délivré de mes aveux malgré tout, et entendais la sonnerie du micro-ondes annoncer que le plat était désormais prêt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis un habitant d'Avalon.
◈ Date d'inscription : 27/02/2017
◈ Messages : 239
◈ Age : 24
◈ Orientation Sexuelle : J'aime que ma Moitié.
◈ Côté Coeur : En couple avec Noah Rutkowski
◈ Enfants : Savannah, 6 ans, c'est en réalité ma cousine que j'ai adopté
◈ Profession : Conservatrice de musée
Enceinte de 4 mois
◈ Crédits : joy
Je suis un habitant d'Avalon.
Mar 28 Mar - 11:58
Nous étions rentrés et j'avais déposé Savannah dans la chambre pour qu'elle puisse se reposer et être au calme. La matinée avait été riche en émotion autant pour nous que pour elle. Je passais rapidement dans ma chambre pour me changer et avoir une tenue un peu moins obscur. J'étais rapidement redescendu dans la cuisine et Noah m'avait servi une tasse de café bien remplit. Je profitais du goût de la caféine dans mon corps, moi qui ne pouvait plus vraiment en boire. J'ouvrais le frigo pour trouver de quoi avoir un repas plus consistant que les amuses bouches de la salle. Je sortais un dessert à base de pêche et un plat typique à base de viande mijoté. Je lançais la viande à réchauffer au micro-onde et entreprit de mettre la table avec Noah. Je sentais qu'il avait quelque chose qui le tracassait et alors que je posais le pichet d'eau sur la nappe, je le voyais taper du doigt sur le bois de la table. ça va sans doute te paraître stupide et complètement décalé par rapport à ce qui se passe... Je le regardais et je m'assis à ma place. avant que je sorte avec mon ex, j'ai jamais eu de problème avec l'idée d'aller chez les autres. en fait, il y a un bon nombre de personnes chez qui j'ai dormi plusieurs nuits par-ci par-là sans que ça pose aucun problème à qui que ce soit et ça s'est toujours bien passé. Je ne voyais pas trop où, il voulait en venir et pourquoi, il me parlait soudainement de son ex. Je savais qu'elle avait été odieuse avec lui et j'avais promis de soigner le cœur du jeune homme. quand je me suis mise avec mon ex, ça a toujours été des torrents de reproches sur mon attitude envers elle et envers sa famille. des reproches qu'on m'avait jamais vraiment faits avant, ou du moins, personne ne s'en était jamais plaint. du genre, le fait que je participais pas assez aux conversations. dans leur tête ce n'était pas parce que je n'avais rien à dire, ou que je préférais écouter, c'était parce que je les dédaignais ou je ne sais pas quelle idiotie ils pensaient. enfin, ils prenaient toujours un trait de mon caractère pour le tourner le pire possible, en faire de moi une sorte d'ordure que je n'étais pas spécialement. ce qui était frustrant puisque je suis pas du genre à apprécier faire du mal aux gens ou à m'en moquer qu'on pense mal de moi... si bien que même si c'est un seul groupe de personnes sur dix que j'ai connu dans mon passé, je peux pas m'empêcher de redouter maintenant que ça se reproduise. tout ça pour dire que même si ça se passe bien avec tout le monde ici jusqu'à présent, je t'avoue que ça me fait flipper la possibilité que ça finisse comme avec elle et sa famille à elle... je sais que vous êtes bien différents, et dieu merci, mais c'est juste quelque chose que je continue à craindre malgré moi. Je regardais Noah alors que la sonnerie du micro onde venait de retentir. Je me levais avant de me poster derrière la chaise de l'australien, je glissais mes mains sur son torse et je venais presser mes lèvres sur sa joue. "Ne t'inquiète pas, personne ne viendra te faire de reproche...J'aimerais tellement que tu te vois comme moi je te vois...Tu es quelqu'un de formidable et je ne vois pas pourquoi on te ferait le moindre reproche. Tu te montre présent et avenant." Je reposais mes lèvres sur sa joue. "Et, je t'aime !" Je me redressais avant de lui lancer un sourire, j'étais consciente que son ex avait fait beaucoup de dégâts et qu'il allait falloir du temps pour panser toutes les blessures. J'allais récupérer le plat dans le micro onde pour venir le poser sur la table et reprendre ma place en face de lui. "Tu sais, personnellement, je peux comprendre que tu n'es pas forcément envie de parler...Je ne parle pas plus quand on est chez tes parents et tu ne me l'as jamais reproché alors, je ne vois pas pourquoi je le ferais et je ne vois pas pourquoi mes parents le ferais." Je commençais à le servir "J'aimerais vraiment que tu te sens à l'aise ici et en confiance." Un nouveau sourire se dessina sur mes lèvres. "Mais, je sais que ça viendra avec le temps et je peux le comprendre...elle a fait pas mal de dégâts mais, on arrivera avec le temps à soigner tes blessures. Je te l'ai promis !"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Sujets similaires
-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Yannick Noah
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» Noah n'a pas perdu son coup droit légendaire...
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autre Part :: Flashback & Flashforward-
Sauter vers: